in

Amazon lancera ses premiers satellites Internet sur une fusée non éprouvée

amazon ULA vulcan
Illustration d'une fusée Vulcan Centaur. Crédits : United Launch Alliance

Les premiers satellites Internet d’Amazon seront lancés à bord d’une toute nouvelle fusée lors de son vol inaugural : le Vulcan Centaur de United Launch Alliance. Ce dernier aura lieu au début de l’année prochaine. Initialement, la société devait utiliser une petite fusée développée par ABL Space Systems.

Depuis quelques années, plusieurs sociétés proposent des constellations de satellites. SpaceX est la plus connue, avec son projet Starlink. Amazon est également sur le coup avec son projet Kuiper. Alors que le premier vise à déployer au moins 12 000 satellites en orbite – et potentiellement 30 000 -, celui d’Amazon prévoit d’en libérer un peu plus de 3 200 afin de fournir une couverture Internet haut débit à faible latence.

Côté calendrier, Amazon prévoit de lancer ses deux premiers satellites dans quelques mois. Baptisés KuiperSat-1 et KuiperSat-2, ils devaient être lancés sur une fusée expérimentale développée par la startup ABL Space Systems, basée en Californie. Ensuite, Amazon devait s’appuyer sur la prochaine fusée Vulcan Centaur de United Launch Alliance (ULA), entre autres lanceurs. Finalement, la société passera directement par ULA.

En plus de ces deux satellites Amazon, la fusée transportera également l’atterrisseur lunaire Peregrine. Développé par la société Astrobotic, cette machine proposera divers emplacements capables de stocker des charges utiles pour le compte de clients, dont la NASA.

Ceci étant dit, rappelons que le Vulcan Centaur de ULA n’a encore jamais volé. Son premier tir devait initialement avoir lieu en 2020, mais le projet a subi de multiples retards. Rappelons que le premier étage du Vulcan Centaur sera propulsé par deux moteurs BE-4 construits par Blue Origin, qui appartient également au fondateur d’Amazon, Jeff Bezos.

La fusée à deux étages serait finalement « en voie d’achèvement », selon la société, et devrait être lancée au début de l’année prochaine. Pour cette mission, la fusée sera lancée depuis Cap Canaveral, en Floride. Pour l’heure, le lanceur est toujours dans son usine en Alabama. Il sera transféré vers le site de lancement en novembre. Une fois sur place, le Vulcan subira naturellement plusieurs tests de ravitaillement et une répétition en tenue humide. Suite aux tests finaux réussis, Astrobotic et les deux satellites seront installés sur le lanceur.

vulcan centaur Amazon
Une vue d’artiste du Vucal Centaur. Crédits : SeanMichealClemes

Pour la suite, United Launch Alliance a signé pour trente-huit lancements avec Amazon, tandis qu’Arianespace a signé pour dix-huit lancements avec la fusée Ariane 6, dont l’étage supérieur vient de cracher ses première flammes. Les autres lancements se feront à bord du lanceur New Glenn de Blue Origin, lui aussi toujours en développement.