in

Alpes : le glacier Blanc du massif des Écrins en voie de disparition

Crédits : Wikipedia

Le glacier Blanc est le plus imposant des Alpes du Sud. Situé dans le massif des Écrins, ce dernier fond un peu plus chaque année, mais surtout de plus en plus vite. Selon les glaciologues étudiant la zone, le glacier pourrait disparaître dans quelques décennies.

Les Alpes en danger

Il y a quelques semaines, nous évoquions le fait que les nombreux glaciers coiffant actuellement les Alpes européennes risquaient de disparaître en quasi-totalité d’ici la fin du siècle (à raison de 90 %). Cela se produira à coup sûr si le réchauffement se poursuit au rythme actuel, selon l’Union européenne des géosciences.

Tous les glaciers alpins accusent un recul prononcé, et le glacier Blanc du massif des Écrins (Hautes-Alpes) n’y échappe pas. Il s’agit du plus grand glacier du massif des Écrins et des Alpes du Sud avec ses 5 km de long pour une surface de 7 km². Sa surface a fortement diminué depuis le milieu du XIXe siècle, passant en effet de 10,51 km² en 1853 à 7,84 km² en 1880, 6,59 km² en 1925, 5,95 km² en 1952, 5,19 km² en 2003 puis 4,79 km² en 2014, selon l’Observatoire du Glacier Blanc de l’Institut national de recherche en sciences et technologies (Irstea).

Bassin supérieur du glacier Blanc (2006)
Crédits : Wikipédia

Une fonte qui s’accélère

«Lorsqu’on a des températures en vallée qui dépassent les 35, 40°C, lorsqu’on est entre 2 500 et 3 000 mètres, on est dans des conditions où on n’aura pas de regel la nuit, du coup, on peut avoir des fontes cumulées sur les journées assez importantes. On peut perdre environ dix ou quinze centimètres d’épaisseur de glace par jour», a expliqué Emmanuel Thibert, glaciologue à l’Irstea interrogé par France Info.

Une énième expédition a récemment été organisée par les chercheurs de l’institut, et ce afin de mesurer à nouveau l’ampleur des dégâts. Les carottes de glace prélevées ont révélé qu’entre 2014 et 2018, le glacier avait perdu cinq mètres d’épaisseur. Il s’agit tout de même de l’équivalent de 7 000 piscines olympiques ! Par ailleurs, le glacier aurait reculé de 450 mètres entre 2010 et 2018.

Autrement, dit, la fonte estivale s’accentue d’année en année, faisant du glacier Blanc un important indicateur du réchauffement climatique. Selon les glaciologues, ce dernier devrait néanmoins disparaître dans 80 ans au rythme de fonte actuel.

Sources : Observatoire du Glacier BlancFrance Info

Articles liés :

Fonte des glaciers : le cas des Alpes et des Andes devient très inquiétant

Les glaciers ont perdu 9 000 milliards de tonnes de glace depuis 1961

Alpes : de plus en plus de cadavres découverts sous l’effet du réchauffement climatique

Alpes : le glacier Blanc du massif des Écrins en voie de disparition
noté 5 - 1 vote[s]