in ,

Allemagne : le camp d’Auschwitz en réalité virtuelle pour les derniers procès du nazisme

Un policier allemand expert en imagerie numérique a recréé le camp d’Auschwitz en réalité virtuelle avec un niveau de détail impressionnant. Cette initiative trouve sa source dans les derniers procès du nazisme concernant les gardes des camps qui ont se dérouler prochainement.

Plus de sept décennies après la Deuxième Guerre mondiale, il reste encore quelques procès à mener pour condamner les derniers nazis, à savoir les anciens geôliers du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau dans lequel furent tuées 1,1 million de personnes. C’est à cette occasion que la police criminelle de Bavière à Munich a effectué une reconstitution 3D du site par le biais de Ralf Breker, expert en imagerie numérique.

Il s’agit de réunir davantage de preuves dans le cadre des prochains procès par ce biais. En 2013 déjà, l’équipe bavaroise s’était rendue dans le camp afin de scanner l’intégralité des bâtiments durant presque une semaine. Cela représentait une avancée, mais cependant pas suffisante pour recréer le camp tel qu’il était en 1944. En effet, les nazis puis les alliés avaient détruit une partie du camp avant l’arrivée de l’armée soviétique.

Ce travail inachevé a trouvé un nouvel élan lorsque des plans détaillés ont été découverts dans ses archives, ce qui a permis de compléter quasi parfaitement la modélisation 3D. L’utilité judiciaire de cet outil ne fait aucun doute pour Jens Rommel, directeur de l’agence fédérale enquêtant sur les crimes de guerre nazis, interrogé par l’AFP : « Des suspects ont souvent prétendu qu’ils travaillaient à Auschwitz, mais ne savaient pas réellement ce qui s’y passait. Il est donc question de savoir si le suspect a pu ignorer que des gens étaient conduits dans les chambres à gaz ou fusillés. Cette modélisation peut justement aider à répondre à cette question. »

Ainsi, les procureurs, les juges et les plaignants peuvent donc vivre l’expérience du camp en mettant le casque de réalité virtuelle.

Sources : Konbini20 Minutes