in

Savez-vous quel est l’aliment le plus polluant ?

bouteille lait supermarché acheter choisir aliment polluant
©Sergeyryzhov/iStock

La viande est souvent considérée comme l’aliment le plus polluant de tous. Mais est-elle vraiment le produit le plus gourmand en ressources ?

Il s’avère assez compliqué de désigner un seul aliment comme étant le plus polluant du fait des nombreux facteurs à prendre en compte. Parmi eux sa méthode de culture, la quantité d’eau et d’énergie nécessaire à sa production, son transport ou encore son emballage. Bien sûr, en dehors de ces facteurs, certains aliments sont plus polluants que d’autres en raison de leur impact sur la planète. Savez-vous de quels produits il s’agit ?

Quel aliment est le plus polluant ?

La viande rouge semble arriver en tête du classement des aliments les plus polluants. Mais elle n’est pas la seule…

1/ La viande rouge

La viande rouge arrive en tête du classement des aliments les plus polluants en raison de la quantité d’eau, de nourriture et d’énergie nécessaire pour entretenir le bétail. Sans compter les émissions de gaz à effet de serre qu’induit l’élevage, qu’il soit industriel ou non. La production de viande serait ainsi responsable de près de 15% des émissions mondiales.

viande rouge supermarché aliment le plus polluant
©Free-Photos/Pixabay

2/ Les produits laitiers

Une fois n’est pas coutume, les produits d’origine animale restent les plus polluants, et ce même s’ils sont locaux. La viande, mais aussi les produits laitiers et leurs dérivés ne sont en effet pas des plus écologiques à produire.

En plus de monopoliser des terrains pour le pâturage des animaux, il faut également leur consacrer d’autres parcelles pour cultiver les céréales nécessaires à leur survie. Le bilan carbone s’alourdit lorsque le fourrage est issu d’OGM, pratique courante au sein de l’élevage industriel. Sans compter le recours aux antibiotiques et la pollution de l’eau.

lait bouteille verre produit laitier aliment
©Pixabay

3/ Les aliments venant de loin

Le chocolat et le café compteraient parmi les aliments les plus polluants lorsqu’ils sont consommés hors de leur pays d’origine. C’est aussi le cas des fruits et légumes qui ne sont pas de saison, ou des aliments exotiques qui sont transportés par avion (puis par camion).

4/ Les aliments traités aux pesticides

Les fruits et légumes, céréales et aliments cultivés au moyen de pesticides, d’herbicides et autres intrants chimiques n’ont pas seulement un impact sur la santé humaine. Ces denrées traitées mettent aussi en danger la biodiversité et l’écosystème local, tout en détruisant les habitats naturels.

De plus, l’utilisation accrue d’herbicides pollue l’eau et appauvrit les sols, tout en augmentant la résistance des insectes ravageurs… Les pesticides sont donc loin d’être une solution.

pesticides tracter traiter champs herbicides culture non bio
©Max Pixel

5/ Les produits suremballés

Les emballages en plastique des produits alimentaires divers sont très polluants à produire et à recycler (quand ils sont réellement valorisés – ce qui n’est pas le cas de la moitié d’entre eux, contrairement à ce qu’on peut nous laisser penser). Et quand ces emballages se retrouvent dans la nature, ils contribuent activement à la pollution plastique et à la destruction des espèces, principalement marines.

6/ Les aliments contribuant à la déforestation

Dans la liste des aliments contribuant à la déforestation, on retrouve bien souvent les produits d’origine animale. Mais certaines denrées végétales peuvent également accélérer le processus. Notamment :

  • le tabac
  • l’huile de palme
  • le sucre de canne
  • le cacao
  • la café
  • les OGM…
arbres déforestation nature paysage
©Pixnio/CC0

Quels aliments favoriser pour réduire son empreinte carbone ?

Face à l’impact de l’alimentation sur la planète, on pourrait alors se demander quelles sont les denrées les plus écologiques, ces aliments du futur qui pourraient aider à réduire son empreinte carbone. En voici quelques-uns :

  • Algues (spiruline, nori, wakamé…)
  • Légumineuses (fèves, pois, haricots…)
  • Graines et céréales (sarrasin, millet, quinoa, riz…)
  • Fruits et légumes locaux et de saison
  • Graines germées
  • Insectes
  • Légumes-feuilles (betteraves, courges, poireaux, brocolis, choux…) & légumesracines (salsifis, persil, carottes, radis…)
  • Champignons
  • Tubercules (patates douces, topinambours, pommes de terre…)
  • Aliments bio.
algues nori wakamé assiettes plats aliments écologiques
©Plateresca/iStock
Margaux Blanc, experte animaux & environnement

Rédigé par Margaux Blanc, experte animaux & environnement

Bretonne de cœur et de sang, je suis particulièrement sensible à l'environnement, sa faune et sa flore. Végétarienne et surfeuse occasionnelle, je partage mon temps entre la montagne et la mer. Des paysages de toute beauté qui forcent au respect. Depuis 2016, j'ai adopté un mode de vie zéro déchet dans l'espoir de minimiser mon impact sur la planète et ses habitants.