in ,

Alerte ! Les rivières du monde sont contaminées aux antibiotiques !

Crédits : Pixabay

Des chercheurs britanniques ont récemment mené une vaste étude concernant la présence d’antibiotiques dans des rivières aux quatre coins du monde. Le constat semble alarmant puisque partout, les cours d’eau sont contaminés avec des limites largement dépassées à certains endroits.

Une étude préoccupante

Certaines rivières dépassent jusqu’à 300 fois les niveaux acceptables quant à la présence d’antibiotiques ! Cette affirmation est celle des chercheurs de l’Université de York (Royaume-Uni). Dans leur communiqué publié le 27 mai 2019, les meneurs de l’étude ont désiré tirer la sonnette d’alarme. Des prélèvements ont été effectués dans pas moins de 711 rivières situées dans 72 pays. Or dans 65 % de ces échantillons, au moins un des 14 antibiotiques recherchés a révélé sa présence !

Les meneurs de l’étude ont comparé leurs résultats aux niveaux jugés acceptables par l’AMR Industry Alliance. Cette dernière regroupe une centaine de sociétés expertes en biotechnologie, en bio-pharmaceutique et en diagnostics liés à la recherche. Le site présentant des concentrations d’un produit allant jusqu’à 300 fois le seuil autorisé se trouve au Bangladesh. La substance mise en cause ? Le métronidazole, utilisé dans le traitement des colites pseudomembraneuses, une inflammation très sévère du côlon causée par une infection à la bactérie Clostridium difficile. D’autres produits sont aussi présents de manière importante : le ciprofloxacine ainsi que le triméthoprime.

Les rivières du monde sont contaminées aux antibiotiques !
Crédits : Pixabay

Deux continents davantage concernés

Depuis la découverte du premier antibiotique – la pénicilline à la fin du XIXe siècle, ce genre de substance à permis de sauver des millions de vies. Avec les années, les bactéries ont progressivement développé des résistances. Malheureusement, lorsque les patients ne terminent pas leur traitement ou prennent des antibiotiques dont ils n’ont pas vraiment besoin, cela permet parfois aux bactéries de survivre et de développer ces résistances. Pour les chercheurs britanniques, leur présence dans l’environnement peut également avoir un lien avec cette capacité à s’immuniser.

Il faut savoir que le phénomène est tel que l’humanité pourrait bientôt manquer d’antibiotiques efficaces ! L’OMS a déclaré qu’il s’agissait là d’une des plus grandes menaces pour la santé mondiale et la sécurité alimentaire. La clinicienne Sally Davies pense que la résistance aux antibiotiques est aussi préoccupante que le réchauffement climatique.

Dans leur étude, les chercheurs britanniques ont identifié deux continents où la situation est alarmante : l’Asie et l’Afrique. En effet, les niveaux acceptables d’antibiotiques y sont le plus souvent dépassés. Les pays les plus exposés sont le Bangladesh, le Ghana, le Kenya, le Nigeria ainsi que le Pakistan. En revanche, il s’agit bien d’un phénomène mondial !

Sources : EurekAlert !The Independent

Articles liés :

Les bactéries résistantes pourraient-elles nettoyer la nature des rejets humains d’antibiotiques ?

Un gène résistant aux antibiotiques trouvé dans l’un des endroits les plus reculés de la planète

Les surfeurs seraient plus exposés aux bactéries résistantes aux antibiotiques