in

L’AirTag d’Apple, nouvelle arme des voleurs de voitures de luxe

Crédits : lukgehr / Pixabay

Au Canada, les autorités locales ont répertorié plusieurs vols de voitures de luxe commis par des individus utilisant l’AirTag, le traceur d’Apple. Alors que ce dispositif se devait être une révolution contre les vols et pertes, les voleurs ont donc visiblement détourné son utilisation initiale.

Un outil aidant au vol de voitures

Commercialisé depuis avril 2021, l’AirTag est le dispositif de suivi du géant Apple. S’appuyant sur la puce U1 équipant les iPhone 11 et modèles ultérieurs, l’AirTag est capable de suivre des objets grâce à la technologie Ultra wideband (UWB), et ce, au moyen de la fonction « localisation précise ». Alimenté par une pile bouton CR2032 dont l’autonomie serait d’une année, cet objet se voulait clairement être une petite révolution antivol et anti-pertes.

Néanmoins, des malfaiteurs ont détourné l’objet comme l’explique la chaîne quotidienne CTV News le 2 décembre 2021. Au nord-est de Toronto, la police de la municipalité de York a en effet relevé un nouveau type de délit depuis plusieurs semaines. Selon les forces de l’ordre, les délinquants dissimulent des AirTags dans des voitures de luxe de leur choix dans le but de les dérober.

Pas moins de cinq véhicules ont été volés depuis septembre 2021 et à chaque fois, le mode opératoire était identique. Dans un premier temps, les malfaiteurs plaçaient le dispositif sur l’attelage de l’automobile ou la trappe servant à alimenter en électricité une éventuelle remorque (voir ci-après). Ensuite, il ne restait plus qu’à localiser le domicile du propriétaire afin de le voler.

AirTag vol voiture
Crédits : capture vidéo / CTV News

Des vols d’une facilité déconcertante

Selon CTV News, les voleurs ont recours aux AirTags, car Apple est une marque très présente en Amérique du Nord. Or, ces petits objets sont très faciles à utiliser avec un iPhone, surtout avec l’application Find My. Cette dernière permet de suivre de manière plus rapide et précise les AirTags, ce qui n’est pas le cas des autres trackers Bluetooth disponibles sur le marché, hors puces GPS autonomes.

Enfin, personne ne sait encore comment la police canadienne a pu savoir que les voleurs avaient recours à ce type de balises. En attendant, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de se rendre compte qu’un AirTag « étranger » vous suit. En effet, une fonction intégrée à l’iOS 14.5 permet en effet d’afficher une alerte. De plus, cette fonction fonctionnerait avec certains appareils sous Android.

En 2019, des malfaiteurs avaient également volé un véhicule très facilement États-Unis. Il s’agissait d’une Tesla Model S, dérobée en trente secondes sans aucune effraction. Cette fois, aucun AirTag n’avait été utilisé, mais une méthode de hacking plutôt ingénieuse.