in

Airbus promet des taxis volants sans chauffeurs pour 2017 !

Crédits : Airbusgroup.com

Dans son magazine interne, la firme française Airbus présente son projet de taxi volant sans pilote, baptisé City Airbus. Bienvenue dans Le Cinquième Élément !

Si ce projet se concrétise, cela représenterait un sympathique hommage pour Luc Besson, réalisateur du film Le Cinquième Élément (1997) dont est issu le personnage principal Korben Dallas (Bruce Willis), intrépide chauffeur de taxi. D’ailleurs, Airbus va encore plus loin que la vision de Luc Besson en proposant un taxi volant sans conducteur. Peut-on se prêter à croire en l’apparition d’un « trafic routier aérien » organisé ?

Voici ce qu’ont déclaré les concepteurs du taxi volant City Airbus :

« Les problèmes de transport deviennent de plus en plus tendus à travers le monde, en particulier dans les régions métropolitaines, où des millions de personnes vivent. À São Paulo au Brésil en 2014, les embouteillages ont atteint 344 km. Les bouchons coûtent chaque année à l’économie brésilienne 31 milliards de dollars, tandis qu’un résident moyen de Londres perd chaque année environ 10 jours de sa vie. »

Le projet City Airbus semble aller de l’avant puisqu’il est prévu de tester les premiers prototypes à la fin de l’année 2017. Dans sa phase de lancement, le fameux taxi devrait inclure un chauffeur, mais ce dernier disparaitrait progressivement. Le taxi ressemble à un drone géant capable d’accueillir des passagers. À terme, un service devrait être créé dans les aéroports et les usagers pourront être desservis via un héliport dédié.

Vision d'artiste du taxi volant City Airbus
Crédits : airbusgroup.com

Ingénieur chez Airbus, Rodin Lyasoff explique que « la plupart des technologies nécessaires, comme les batteries, les moteurs et autres systèmes électroniques de communication ou de navigation sont déjà là » tandis que le projet « pourrait bientôt devenir réalité sans avoir à attendre trop de changements réglementaires ».

Le taxi volant City Airbus comportera l’avantage d’offrir un gain de temps aux passagers, évitant les embouteillages induits par le trafic routier, ce qui permettra également de décongestionner les centres-ville. En effet, le service desservirait principalement les trajets entre les aéroports et les centres urbains.

Cependant, il faudra surement attendre longtemps avant de voir apparaitre les premières voitures volantes destinées aux particuliers, surtout dans un contexte actuel de promotion des transports collectifs urbains.

Voici la mythique scène de la poursuite en taxi dans le film Le Cinquième Élément :

Sources : Presse CitronAir Journal

Crédit images : City Airbus

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.