Airbus et Italdesign dévoilent Pop.Up, un véhicule roulant et volant

Crédits : Capture vidéo / Youtube / Airbus

À Genève (Suisse), au cours du salon international de l’automobile de ce lundi 6 mars 2017, Airbus et la société spécialiste des questions de mobilité Italdesign on dévoilé leur projet commun de véhicule deux en un.

Il y a quelques semaines, la société néerlandaise PAL-V a annoncé la commercialisation imminente de sa voiture volante baptisée « PAL-V Liberty ». Il semble que le fantasme de l’humanité que représente la voiture volante n’a jamais été aussi proche d’exister puisque ce lundi 6 mars 2017, un nouveau projet pour un véhicule de ce type a été présenté.

Ce projet est né du fruit de l’association entre le géant Airbus et la société italienne spécialiste des questions de mobilité Italdesign. Au cours du salon international de l’automobile de Genève, en Suisse, les deux sociétés ont présenté Pop.Up, un véhicule modulaire futuriste. Selon Airbus, il s’agit là du « premier système de véhicule concept modulaire, entièrement électrique, à zéro émission conçu pour réduire l’encombrement dans les mégapoles très fréquentées ».

Un concept nouveau qui se présente sous la forme d’une capsule de deux places qui se connecte soit à un module terrestre sur roues, soit à un module aérien qui s’inspire de la technologie des drones. L’utilisateur n’a qu’à s’asseoir et choisir le mode qui lui convient : routier ou aérien. L’avantage ici, c’est qu’il n’y a nul besoin de savoir piloter puisque le système se veut autopiloté, le tout étant géré par une plateforme d’intelligence artificielle.

Dans un communiqué joint, les deux sociétés expliquent : « les passagers planifient leur trajet et réservent leur voyage via une application conviviale. Le système suggère automatiquement la meilleure solution de transport – en fonction des connaissances de l’utilisateur, des horaires, de l’encombrement du trafic, des coûts, des demandes de covoiturage, etc. – reliant le module aérien ou terrestre, ou d’autres moyens de transport, à la capsule du passager selon ses préférences et ses besoins ».

La technologie futuriste ne s’arrête pas là puisqu’une fois sa destination atteinte, l’utilisateur peut partir sans se soucier de quoi que ce soit, la Pop.Up file seule aux stations de recharge. « L’ajout de la troisième dimension aux réseaux de transport continus multimodaux va sans aucun doute améliorer notre façon de vivre et de nous déplacer d’un point A à un point B », déclare Mathias Thomsen, directeur général pour la mobilité aérienne urbaine d’Airbus pour qui la Pop.Up sera développée dans les mégalopoles dans 7 à 10 ans.