in

Airbus dévoile un nouveau prototype de taxi volant au cockpit déstabilisant

Crédits : Vahana

Alors que le premier prototype de taxi volant mis au point par Vahana (Airbus) a pris son envol il y a un peu plus d’un an, la start-up a récemment présenté un second appareil. Celui-ci comporte quelques innovations, notamment au niveau du cockpit.

Un second prototype

Le projet de taxi volant de Vahana – filiale d’Airbus – a été lancé en 2016, et le premier prototype Alpha One a pris son envol en début d’année 2018. Celui-ci n’est autre qu’un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (Adav) monoplace, muni d’un système de pilotage autonome. Durant ce premier essai, l’appareil s’est élevé à une hauteur frôlant les 5 mètres, et ce durant 53 secondes.

Comportant pas moins de huit hélices, l’engin est prévu pour effectuer des trajets d’une centaine de kilomètres. Jusqu’à aujourd’hui, l’Alpha One a effectué près d’une cinquantaine de vols d’essai. Rappelons au passage les dimensions de l’appareil : envergure 6,2 m, longueur 5,7 m, hauteur 2,8 m pour un poids de 745 kg.

Comme l’indique Vahana dans une publication du 20 mai 2019 sur son blog officiel, un deuxième prototype a vu le jour. Ce second appareil permet d’en savoir un peu plus concernant l’expérience à bord. La société a par exemple évoqué l’utilisation de passerelles adaptables à la plateforme de décollage afin d’assurer l’installation des passagers. Néanmoins, la partie du concept la plus mise en valeur se trouve à l’intérieur, plus précisément au niveau du cockpit.

Crédits : Vahana

Un cockpit étonnant

Sur son nez, l’Alpha Two comporte une caméra ainsi que plusieurs capteurs radars et LIDAR. Ces technologies servent logiquement à la navigation, notamment en termes de détection et d’évitement des obstacles. À l’intérieur, le design est plus qu’épuré ! En effet, l’absence de poste de pilotage surprend puisqu’il n’y a aucun levier, bouton ou manette. En lieu et place du matériel habituel se trouve un écran unique. Celui-ci est destiné au passager et permettra à ce dernier de suivre le trajet effectué tout en profitant du paysage.

Airbus désire obtenir une version finale prête à la commercialisation dès 2020. En attendant, l’Alpha Two est le premier prototype à montrer un intérieur fini. Tout récemment, le taxi volant électrique Lilium Jet a réussi son premier vol d’essai, emboîtant donc le pas à l’Alpha One mais également au taxi volant autonome de Boeing ainsi qu’au Pop.Up Next.

Sources : EngadgetClubic

Articles liés :

Premier vol réussi pour le taxi volant autonome de Boeing !

Le taxi volant Bell Nexus sera lancé en collaboration avec Uber en 2020 !

Voici le CityHawk, un taxi volant à l’hydrogène

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.