in

Airbus dépose un brevet de cabine détachable pour gagner du temps entre deux vols

Dans une optique d’optimisation du temps entre deux vols d’un avion de ligne, le groupe Airbus vient de voir un brevet déposé en 2013 approuvé, qui imagine un concept de cabine amovible dans laquelle les passagers embarqueraient à l’avance.

Lorsque l’on se rend à l’aéroport pour prendre un avion, la majeure partie du temps que l’on y passe n’est qu’attente. Il faut dire qu’entre deux vols, un même avion doit refaire le plein, être nettoyé, préparé à l’accueil de nouveaux passagers, qui doivent ensuite embarquer. Tout cela représente du temps, beaucoup de temps.

Dans un brevet déposé en 2013 à l’US Patent and Trademark Office, et récemment approuvé, le groupe Airbus a imaginé un nouveau concept qui permettrait d’anticiper l’embarquement et ainsi gagner du temps entre deux vols sur cette partie. L’idée peut faire penser au système des containers sur les cargos, puisqu’il s’agit de cabines amovibles dans lesquelles sont embarqués les passagers, pour ensuite être fixée à l’avion pour remplacer celle qui contenait les passagers qui viennent d’atterrir.

En effet, le temps passé par un avion stationnaire est du temps perdu, où la compagnie ne fait pas de profit. Selon Wired, un gain de temps de 10 minutes représenterait une augmentation de l’utilisation des avions de 8,1%, non négligeable dans une industrie qui gagne, en moyenne, 8,27$ par passager.

Le concept approuvé par l’office américaine des brevets évoque également, à terme, le fait que les avions se voudront de plus en plus modulaires, ces cabines amovibles de passagers pouvant aussi être remplacées par un équivalent de fret, ou autres. Le brevet explique aussi les changements d’infrastructures et d’installations dans les aéroports qui en découleraient.

2ECE5EF900000578-0-image-m-21_1448475850163
Crédits : Airbus
2ECE5EFD00000578-0-image-a-4_1448475717820
Crédits : Airbus
2ECE5F0100000578-0-image-a-5_1448475726159
Crédits : Airbus
2ECE8CDE00000578-3333911-The_patent_follows_one_filed_by_Airbus_in_October_which_details_-m-24_1448479283845
Crédits : Airbus

Source : wired