in

Affrontement fatal entre deux élans qui finissent gelés en Alaska

Credits: Capture Video

En Alaska, aux États-Unis, un homme a fait une étonnante découverte au début de ce mois de novembre, à savoir deux élans coincés entre eux par leurs bois et gelés dans la glace d’un ruisseau après un affrontement duquel personne n’est sorti vainqueur. 

Croiser des élans n’est pas rare dans la région d’Unalakleet, une ville de l’Alaska située sur la côte de la mer de Béring. Mais pour Brad Webster, un professeur de sciences venu se balader dans la région avec son ami, c’est d’une étonnante manière qu’ils ont croisé ces animaux. Au début du mois de novembre, avant les premières neiges, mais lorsqu’il fait assez froid pour que les eaux gèlent suffisamment pour marcher dessus, les deux hommes ont vu de gros bois et une bosse velue et marron sortir de la glace.

En s’approchant, ils ont alors réalisé ce qui se présentait sous leurs yeux : deux élans coincés par leurs bois et gelés dans la glace d’un ruisseau parfaitement préservés dans vingt centimètres de glace. « On était tous les deux ébahis. J’ai déjà entendu des histoires similaires à propos d’autres animaux, mais je n’avais jamais rien vu de tel », a déclaré l’homme au Washington Post.

Kris Hundertmark, président du département de la biologie et de la faune à l’Université d’Alaska Fairbanks, déclare qu’il est courant que les élans mâles s’affrontent au cours de la saison de la reproduction. Ces animaux sont très forts, mais leurs grands bois ont des formes complexes qui peuvent devenir tellement enchevêtrées que les animaux ne peuvent se déloger de leurs adversaires.

Lorsqu’ils sont retournés sur les lieux, les crânes des deux animaux ont été examinés et il semble que l’un d’eux avait réussi à tuer l’autre en lui perçant le crâne. Mais coincés par leurs bois, les deux élans ont été entraînés dans le courant puis ont gelé. « Quand il est mort, c’est comme s’il avait gagné une bataille, mais perdu la guerre parce que l’autre élan était désormais attaché à sa tête », déclare Brad Webster.

[/media-credit] Credits: Capture Video