in

Accro aux jeux vidéo, il laisse son enfant mourir de faim

Crédits : Unsplash / Pexels

Âgé de 22 ans, un jeune père sud-coréen aurait laissé son enfant de 2 ans mourir de faim, en passant du temps sur les jeux vidéo.

Chung aurait délaissé son domicile pour les cybercafés dans lesquels il passait plusieurs jours de suite. Sa femme s’était absentée pour une longue période après avoir été embauchée dans une usine éloignée, son mari avait donc la garde de leur fils dont il n’a pas su s’occuper. L’enfant était délaissé à longueur de journée alors que son papa passait son temps à assouvir sa passion des jeux vidéos.

C’est dans ces conditions que le petit serait mort de faim. Après la découverte de son corps, Chung a patienté près d’un mois avant de le mettre dans un sac-poubelle et de le jeter dans un jardin proche de son domicile. Pour éviter tout soupçon, il a prévenu au même moment la police de la disparition de son fils avant d’avouer en être responsable.

L’addiction aux jeux vidéo et à internet est un problème récurent en Corée du Sud où 7% de la population (11,7% des adolescents) en serait touché. En 2010, le gouvernement a fait voter la loi « Cendrillon » classant le temps passé sur les jeux en ligne dans les activités à risque, comme les drogues ou les paris. Cette loi interdit même aux jeunes âgés de moins de 18 ans de jouer en ligne entre minuit et six heures du matin.

Sources : MetroNews, RFI