in

À seulement 12 ans, il réussit une réaction de fusion nucléaire !

Crédits : Guinness World Records Guinness World Records 2021 Photo Credit: Kevin Scott Ramos/Guinness World Records

Il y a peu aux États-Unis, un enfant est parvenu à fusionner deux atomes de deutérium. Cette prouesse a attiré l’attention du Guinness World Records si bien que le jeune garçon figurera dans l’édition 2021 du livre des records. L’intéressé espère que la fusion nucléaire deviendra un jour rentable et pourra permettre de stopper le réchauffement climatique.

Une véritable prouesse

Jackson Oswalt vit dans l’État du Tennessee (États-Unis). Il n’avait encore que 12 ans lorsqu’il a fusionné deux atomes de deutérium (2H), l’un des isotopes de l’hydrogène. Comme l’explique le Guinness World Records dans un communiqué du 6 octobre 2020, le jeune garçon a utilisé un fusor, un dispositif permettant la fusion nucléaire en créant un champ électrique. Or, il a construit lui-même ce fusor dans la maison familiale.

Ce genre de réalisation n’est pas rare chez les scientifiques amateurs. Le site Fusor.net répertorie d’ailleurs les personnes ayant déjà effectué l’opération. Néanmoins, Jackson Oswalt devient le plus jeune individu au monde à réaliser une fusion nucléaire. Ce dernier intégrera donc l’édition 2021 du livre des records.

“J’ai pu utiliser l’électricité pour accélérer deux atomes de deutérium ensemble afin qu’ils fusionnent en un atome d’hélium-3 et libèrent également un neutron, qui peut être utilisé pour chauffer de l’eau et faire tourner une machine à vapeur, qui à son tour produit électricité“, a expliqué Jackson Oswalt.

record fusion nucléaire atomes
Jackson Oswalt est le plus jeune individu à avoir réalisé une fusion nucléaire
Crédits : Guinness World Records

L’espoir de la fusion nucléaire

Le jeune garçon a déclaré espérer que la fusion nucléaire sera rentable. Il espère également que ce sera une excellente source d’énergie capable d’aider l’humanité à stopper le réchauffement climatique. Jackson Oswalt ne croit pas si bien dire, car il s’agit justement de l’objectif du projet Réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER). Impliquant 35 pays, ITER est actuellement le plus grand projet scientifique mondial.

L’objectif ? Tester la possibilité d’obtenir de l’énergie grâce à la fusion. Depuis juillet 2020, l’assemblage du réacteur a débuté en France. L’entrée en activité et émission du premier plasma est prévue pour décembre 2025 et l’émission du premier plasma en deutérium-tritium est pour 2035. Quoi qu’il en soit, mettre en place un réacteur à fusion nucléaire est peut-être le plus grand défi technique que l’Homme ait jamais eu à relever. Ce projet peut potentiellement concrétiser les promesses de cette technologie et permettre à l’humanité de bénéficier d’une énergie non polluante, décarbonée, sûre et quasiment sans déchets.

Voici la vidéo relatant l’exploit de Jackson Oswalt et son entrée prochaine dans le Guinness World Records :