in

À quoi servent ces plumes disposées autour des nids de fourmis ?

Crédits : Ricardo Solar

Des observations faites au Brésil ont révélé  que de nombreuses entrées de nids de fourmis sont entourées de plumes d’oiseaux. Mais dans quel but ?

Il y a quelques mois, Inácio Gomes, écologiste à l’Université fédérale de Viçosa au Brésil, a commencé à remarquer la présence de plumes d’oiseaux enroulant certains nids de fourmis de l’espèce Pheidole oxyops. Ne trouvant aucun fait de ce genre dans la littérature scientifique, il a donc mené ses propres recherches.

Deux hypothèses

Selon lui, il pouvait y avoir deux explications possibles. La première suggérait que ces plumes avaient le pouvoir de capter et d’absorber la rosée du matin dans les zones sèches. En les plaçant autour de leurs nids, les fourmis pourraient donc se permettre un accès facile à de l’eau potable en cas de besoin. La seconde hypothèse était plus sournoise, suggérant que ces plumes pouvaient servir de leurre visant à cacher l’entrée du nid aux proies potentielles.

Le chercheur a donc testé ces deux hypothèses. Au cours de ses expériences, il a donc disposé plusieurs boules de coton -plus absorbant – à proximité des nids pour évaluer la réponse des fourmis. Si l’objectif était effectivement d’avoir un accès plus facile à l’eau, les insectes auraient dû au bout d’un moment vouloir troquer la plume pour le coton. Mais ce n’est pas ce qui s’est passé.

En revanche, en examinant des nids “simples” et d’autres entourés de plumes, le chercheur s’est aperçu que les seconds capturaient beaucoup plus d’arthropodes. Ces plumes – légères, imposantes et visuellement attractives – serviraient donc à attirer les proies tout en dissimulant l’entrée du nid.

Une fois tombées dans le trou, celles-ci sont rapidement maîtrisées par les fourmis à l’intérieur. Et si tant est qu’elles arrivent à s’extirper de leurs emprises, les pentes sont de toute façon trop abruptes pour pouvoir remonter.

fourmis
Les fourmis brésiliennes (Pheidole oxyops) construisent des pièges pour capturer leurs proies. Crédits : Wikipédia

Une stratégie de survie

Ces fourmis, qui chassent normalement leurs proies, ont donc trouvé un moyen plus efficace et plus économique de se nourrir en laissant les proies venir jusqu’à elles.

« C’est un comportement très charismatique et remarquable, explique Helen McCreery, biologiste à l’Université Harvard, Il y a certainement très peu d’exemples de fourmis se nourrissant de la sorte, sans quitter leur nid ».

Pour la chercheuse, il est fort probable que ces fourmis complètent leurs activités de chasse avec ce type de pièges durant les longues saisons sèches, lorsque les proies se font de plus en plus rares.

Source

Articles liés :

Pourquoi les fourmis ne rencontrent aucun problème d’embouteillage ?

Une vidéo au ralenti montre comment les fourmis injectent leur venin

Comment ces fourmis contribuent-elles au réchauffement climatique ?