in

À quoi ressemble une explosion nucléaire en réalité virtuelle ?

bombe atomique VR
Crédits : capture vidéo / @Youridefou sur Twitter

Il y a quelque temps, la vidéo d’une explosion nucléaire a abondamment circulé sur les réseaux sociaux. Évidemment, il ne s’agit pas d’une véritable explosion puisque celle-ci se déroule dans la réalité virtuelle (VR). Toutefois, les images et le son semblent retranscrire de manière assez fidèle ce type d’événement.

Vivre une explosion nucléaire en réalité virtuelle

La réalité virtuelle a permis de recréer bon nombre de situations périlleuses tout en évitant de risquer des vies humaines. Citons par exemple cette expérience permettant de visiter l’épave d’un navire du XVIIe siècle ou encore celle donnant l’occasion de pratiquer des sports de glisse virtuellement. En 2022, une vidéo en VR qui a notamment été publiée sur Facebook et Twitter permet de vivre une explosion nucléaire (voir ci-dessous).

L’utilisateur se trouve sur une plage avant qu’une bombe nucléaire n’explose en haute mer, à une distance qui reste difficile à évaluer (peut-être une cinquantaine de kilomètres). Après le décompte, une lumière aveuglante et soudaine envahit l’environnement avant qu’une forte détonation se fasse entendre. Viennent ensuite la lente formation du champignon atomique ainsi que l’onde de choc dévastant la plage.

Lumière aveuglante, chaleur intense et radiations

À la distance à laquelle l’utilisateur se trouve, il serait sans aucun doute victime dans la vraie vie des effets nocifs des radiations. Par ailleurs, il faut savoir qu’être suffisamment éloigné de la zone de détonation ne garantit pas forcément la survie ni même l’absence de séquelles. À ce titre, en 2017, la chaîne YouTube AsapSCIENCE rappelait que 35 % de l’énergie d’une explosion nucléaire est libérée sous forme de rayonnement thermique. Or, ce rayonnement se déplace à une vitesse proche de celle de la lumière et génère un gigantesque éclair de lumière aveuglante ainsi qu’une chaleur intense.

Toutefois, la vidéo ne donne aucune indication sur le type de bombe nucléaire dont il est question. Or, lorsque l’on compare les différentes bombes nucléaires ayant par le passé fait l’objet d’essais ou ayant touché des civils (Little Boy et Fat Man), il est facilement possible de comprendre que les effets n’auront pas la même ampleur. Ainsi, une bombe à neutrons de 300 tonnes de TNT semble presque dérisoire face à la bombe nucléaire la plus puissante du monde : la Tsar Bomba et ses 50 mégatonnes de TNT.

Enfin, certains commentaires sur les réseaux s’étonnent de l’absence de tsunami et même de tout mouvement au niveau de l’eau. Il s’agit certainement du principal point faible de cette vidéo.