in

À quoi ressemblait l’étoile qui a donné naissance au Système Solaire ?

Crédits : ESO

Une supernova serait la cause de la formation du Système solaire. Mais à quoi ressemblait exactement l’étoile qui a explosé il y a plus de 4,5 milliards d’années pour nous donner naissance ?

Si l’on pensait avoir percé bon nombre de mystères de l’astre qui nous illumine, il semblerait qu’on soit en réalité loin de tout savoir sur le Soleil et du système solaire formé autour de lui. En effet, il y a quelques années, une étude annonçait que la formation du Soleil n’avait pas nécessité de « conditions exceptionnelles », contrairement à ce que l’on croyait jusqu’alors. Une supernovae se présentait alors comme candidate évidente pour cet événement déclencheur. Plus tard, des recherches avaient ensuite permis de dresser un premier portrait-robot de l’étoile qui aurait explosé avant de nous donner la vie. Baptisée Coatlicue, elle se présentait alors comme une étoile massive contenant environ 30 fois la masse du Soleil. Mais selon une récente étude publiée dans la revue Nature Communications, Coatlicue ne devait représenter qu’environ 12 masses solaires.

En effet, il semble que certaines des abondances d’isotopes qu’aurait dû produire une supernova issue d’une étoile aussi massive que 30 fois le Soleil ne sont tout simplement pas là. En revanche, les chercheurs se sont aperçus qu’il était possible de rendre compte de l’abondance du béryllium 10 dans les météorites à partir de l’explosion d’une étoile moins massive, précisément de 11,8 masses solaires.

Le Soleil / SDO

Ainsi, le Soleil serait né du vent d’une étoile massive née plusieurs millions d’années avant lui. Concrètement, cette étoile aurait été formée avec des centaines, peut-être des plusieurs milliers d’étoiles de composition chimique identique formées en moins de 20 millions d’années dans un nuage moléculaire géant voici environ 4,5 milliards d’années et qui se seraient ensuite dispersées dans la galaxie. Les chercheurs ont baptisé l’étoile massive originelle « Coatlicue » qui fait référence à la mère du Soleil de la cosmogonie aztèque.

Source

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.