in

À quoi auriez-vous ressemblé si vous aviez travaillé au milieu du XIXe siècle ?

Crédits : Pixabay / anielbaez0

Des photos datant de 1860 nous emmènent dans une époque révolue par le biais d’une technique de photographie « à l’ancienne » et d’une immersion dans le quotidien des travailleurs. Ces photos d’un autre temps peuvent poser la question suivante : si nous avions vécu il y a 150 ans, quel type de travailleurs aurions-nous été ?

Une série de photos d’artisans au travail a été récemment publiée par le site Mashable. Cependant, il ne s’agit pas d’images prises « sur le fait », mais plutôt de scènes organisées et immortalisées en studio où les artisans étaient mis en scènes avec leurs outils.

Cette publication permet une immersion dans cette époque, que ce soit au niveau de la représentation des travailleurs, mais également en ce qui concerne la technique photographique utilisée ici : le ferrotype. Mise au point dans les années 1850, le ferrotype implique une plaque de métal fine enduite de vernis noir, tandis qu’une émulsion au collodion produit une image après une exposition à la lumière. La chambre photographique capture ensuite cette image.

Il s’avère que les années 1860 représentent une période où la pratique de la photographie prend de l’ampleur après sa découverte lors du premier quart du XIXe siècle par le français Nicéphore Niépce. Le ferrotype permet alors à un nombre plus important de personnes de se faire tirer le portrait en rendant la photographie plus accessible. Cela inclut donc nos chers artisans, valorisés par le travail.

Ces derniers ont fait le choix d’être pris en photo avec leurs outils afin de symboliser parfaitement leur activité. Ils ont même mimé leur travail durant les quelques minutes de pose nécessaires à l’immortalisation de la scène.