in

À quel point votre bureau est-il sale ?

Crédits : iStock

Vous êtes-vous déjà demandé à quel point votre bureau pouvait être sale ? Comme le rappelle le microbiologiste Michael Loughlin, maître de conférences à la faculté des sciences de l’Université de Nottingham Trent (Royaume-Uni), « le bureau moyen contient 400 fois plus de germes que le siège des toilettes ». En d’autres termes, vos collègues auront une raison de plus de vous éviter.

Des recherches menées par l’Université de l’Arizona (États-Unis) ont révélé que les hommes sont la source de bactéries la plus répandue, et que comparativement aux femmes, ils ont trois à quatre fois plus de bactéries sur leurs bureaux, téléphones, ordinateurs, claviers, ou tiroirs. Mais alors, d’où viennent tous ces « microbes » ? « L’homme est la plus grande source de micro-organismes au bureau, explique le chercheur. Le clavier et la souris de l’ordinateur font partie intégrante de la vie de bureau pour beaucoup. Sans surprise, chaque touche frappée est une cible pour les micro-organismes ». Notons – sans surprise – que les claviers multi-utilisateurs ont une plus grande variété d’organismes, y compris certaines bactéries intestinales.

« La flore microbienne sur les téléphones mobiles a également fait l’objet d’un examen attentif, peut-être en raison de la proximité que nous avons avec les points d’entrée vulnérables tels que la bouche et l’oreille », poursuit le scientifique. Une récente étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Arizona a, par exemple, révélé que les téléphones portables transportaient jusqu’à 10 fois plus de bactéries que la plupart des sièges de toilettes.

Attention également au papier et aux tasses. « La plupart des documents de nos jours sont numériques, poursuit le chercheur. Cependant, beaucoup d’entre nous entreront régulièrement en contact avec différents morceaux de papier : des notes laissées sur le bureau d’un collègue, par exemple, ou même des journaux laissés à traîner pendant une pause déjeuner ». Ainsi, les germes de quelqu’un d’autre pourraient facilement se retrouver sur votre bureau par « auto-stop ».

« Les tasses à café réutilisables doivent également être nettoyées correctement pour éviter la prolifération bactérienne, note le microbiologiste. La recherche a montré que jusqu’à 90 % des tasses dans les cuisines de bureau sont recouvertes de germes, et que 20 % de ces tasses contiennent des matières fécales ». S’il vous fallait une bonne raison de prendre votre propre tasse et de la garder pour vous, en voilà une.

Enfin, pensez aux stylos. Si, par exemple, vous avez pris l’habitude de « mâchouiller » le bout de vos stylos, évitez de les prêter à vos collègues : ils pourraient avoir les mains sales.

Source

Articles liés :

Voici à quelle fréquence vous devez nettoyer votre clavier, selon un microbiologiste

À quelle fréquence devriez-vous laver votre serviette de bain selon un microbiologiste ?

À quelle fréquence devrions-nous laver nos draps ?