in

À quand remonte la dernière période sans glaciers ?

montagne glaciers
Crédits : Wikimedia Commons.

Quelle est la période la plus récente à laquelle il faudrait remonter pour trouver une planète Terre dépourvue de glaciers ? Selon une étude récente, la réponse à cette question nous renvoie bien plus loin dans le passé que ce que l’on pensait jusqu’alors. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications.

Notre planète abrite actuellement deux grandes calottes de glace et quelque 200 000 glaciers. Toutefois, cela n’a pas toujours été le cas. Dans un passé lointain, la Terre en était totalement dépourvue. Si l’apparition de la calotte du Groenland remonte à environ 2,8 millions d’années et celle de l’Antarctique à 34 millions d’années, les scientifiques ont eu plus de mal à situer la période la plus récente à laquelle il faudrait remonter pour trouver une Terre dénuée de tout glacier.

Une ère des glaciers largement antérieure à la glaciation de l’Antarctique

Sans grande surprise, les premiers glaciers seraient apparus sur les sommets montagneux les plus froids, vraisemblablement sur les monts transantarctiques, cette chaîne de 3500 kilomètres de long qui sépare le continent blanc en deux. Par conséquent, le discours dominant situait l’apparition des premiers glaciers un peu avant la glaciation de l’Antarctique, entre 35 et 34 millions d’années. Or, après avoir passé en revue les images satellitaires des reliefs de la région et les avoir recoupées avec un ensemble de reconstructions climatiques, des chercheurs ont trouvé que la date d’apparition des premiers glaciers était en fait bien plus ancienne.

glaciers
Reconstitution de la température moyenne mondiale depuis 65 millions d’années. L’apparition des glaciers en Antarctique remonte à au moins 60 millions d’années et celle d’une véritable calotte à au moins 34 millions d’années. Crédits : Iestyn D. Barr & coll. 2022.

En effet, les marques laissées par l’écoulement de la glace sur les sommets rocheux qui émergent aujourd’hui de la calotte suggèrent qu’ils environnent les monts transantarctiques depuis au moins 60 millions d’années. À ce moment-là, il s’agissait de toute évidence des seuls glaciers sur Terre étant donné le climat très chaud du Paléocène. Puis, en réponse au refroidissement de long terme qui marque le Cénozoïque, ces premiers amas de glace sont descendus vers les plaines antarctiques jusqu’à former l’énorme inlandsis que nous connaissons actuellement… à quelques soubresauts près.

« En somme, nos résultats aident à résoudre l’incertitude de longue date concernant le moment de l’apparition des glaciers en Antarctique et démontrent que les glaciers de montagne étaient probablement présents à des altitudes élevées au début du Cénozoïque, lorsque la végétation subtropicale occupait une grande partie du continent », rapporte l’étude dans sa conclusion.

Damien Altendorf

Rédigé par Damien Altendorf

Habitant du Nord-est de la France, je suis avant tout un grand passionné de météorologie et de climatologie. Initialement rédacteur pour le site "Monsieur Météo", je contribue désormais à alimenter celui de "Sciencepost".