in

Pourquoi a-t-on des cernes qui apparaissent avec la fatigue ?

Crédits : Pixabay / David-Karich

Après une courte – ou mauvaise – nuit, ou tout simplement avec l’accumulation de la fatigue, l’espace situé sous nos yeux s’assombrit pour laisser place à une jolie et révélatrice paire de cernes. Mais au fait, d’où viennent-ils ?

Rien ne sert d’essayer de camoufler sa fatigue au bureau puisqu’un élément nous trompe : les cernes apparus sous les yeux. Après la nuit compliquée de la veille, vous vous étiez pourtant promis de vous coucher tôt hier soir pour enfin profiter d’une bonne nuit de sommeil. Seulement, la série que vous avez mis “pour vous endormir” a enchaîné les suspenses et les surprises, vous tenant en haleine une bonne partie de la nuit. Résultat ce matin, votre visage arbore d’intenses cernes.

De leur vrai nom hyperpigmentation périorbitaire, les cernes ne sont en soi pas graves, d’un point de vue médical en tout cas. S’ils apparaissent, c’est d’abord la faute à une peau plus fine qu’ailleurs juste sous les yeux. Mais leur apparition est avant tout une affaire de génétique et d’environnement, puisqu’on les repère évidemment plus facilement chez les personnes à la peau claire, comme l’explique à LiveScience la dermatologue Carole Clinton.

Fatigue et stress entraînent un ralentissement de la circulation sanguine autour de l’œil. À cause de ce ralentissement, les capillaires – vaisseaux très fins – situés à la périphérie se gorgent alors du sang, entraînant leur dilatation. La région située sous nos globes oculaires se teinte alors de cette fameuse couleur sombre.

Mais un autre phénomène peut être la cause de l’apparition de cernes, notamment lorsqu’une personne présente un problème de souplesse de l’épiderme. Avec l’âge, la graisse sous la peau tend à disparaître ce qui peut faire en sorte que la peau se creuse. Cela crée une ombre plus ou moins marquée, et donne une impression d’apparition de cernes. Mais en réalité il n’en est rien.