in

À cause du réchauffement climatique, cinq nouvelles îles ont fait “surface” dans l’Arctique !

Crédits : Google Maps

L’armée russe a découvert cinq nouvelles îles dans un archipel lui appartenant situé en Arctique. Auparavant, il y avait des glaciers aux endroits où se trouvent ces îles nouvellement découvertes. Malheureusement, cette découverte représente une nouvelle preuve de la fonte des glaces de l’Arctique.

Des îles aux surfaces diverses

Selon un communiqué du ministère de la Défense russe publié le 22 octobre 2019, de nouvelles îles ont été découvertes en Arctique. Celles-ci ont été localisées dans l’archipel de Nouvelle-Zemble, dont la superficie totale est de 90 650 km² soit presque autant que le Portugal. Les cinq îles en question récemment explorées ont des surfaces très différentes, allant de 900 à 54 000 m².

La Défense russe avait déjà fait part de cette découverte en 2016. En effet, les îles avaient été localisées grâce à l’imagerie satellitaires. Toutefois, il semble que celles-ci aient timidement commencé à émerger des glaces en 2014. Il aura fallu attendre les mois d’août et de septembre 2019 pour que ces nouvelles îles fassent l’objet d’une expédition sur site. L’objectif ? Confirmer leur découverte et les cartographier.

Localisation de l’archipel russe de Nouvelle-Zemble
Crédits : Google Maps

L’Arctique menacée

Les îles récemment découvertes témoignent d’un phénomène de plus en plus inquiétant, à savoir la fonte des glaces de l’Arctique. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la Marine russe fait ce genre de trouvaille. Comme le souligne CNN, entre 2015 et 2018, plus une trentaine d’îles, de baies et de caps ont été révélés au niveau de l’archipel de Nouvelle-Zemble. Ces découvertes concernent également la Terre François-Joseph, un autre archipel russe situé encore plus au nord.

Au début de l’année 2019, le Canada avait déjà fait l’objet d’une découverte incroyable. En effet, des scientifiques ont constaté la réapparition de paysages enfouis sous la glace depuis plus de 40.000 ans ! Le lieu concerné est l’île de Baffin, située dans le cercle arctique entre le Groenland et le Canada.

Découvrir de nouvelles îles

Si la découverte de nouvelles îles peut être le fait de la fonte des glaces, il existe d’autres cas. En effet, les éruptions volcaniques marines peuvent engendrer la formation de nouvelles îles. C’est par exemple le cas de l’île de Hunga Tonga Hunga Ha’apai qui s’est formée en 2014 dans l’archipel de Tonga (Pacifique).

En 2017, la NASA s’est penché sur son cas. D’abord vouée à disparaître, l’île qui mesurait initialement un kilomètre de large sur deux de long, et qui culminait à 120 mètres, a beaucoup mieux résisté que prévu. L’Agence Spatiale américaine avait effectué des observations satellites permettant de prédire à cette île une espérance de vie située entre 6 et 30 ans !

Articles liés :

C’est officiel : l’arctique émet plus de CO2 qu’elle n’en absorbe

La fonte de la banquise arctique à l’origine d’une augmentation des vagues de froid ?

Observation inquiétante, la quantité de chlore augmente en Arctique