in

À cause de la gravité, les éventuels extraterrestres pourraient être bloqués sur leur super-Terre

Vue d'artiste de l'exoplanète 51 Pegasi b. Crédits : Wikipédia

La taille de notre planète semble favorable à l’exploration spatiale. En revanche, ce n’est pas le cas de planètes bien plus massives, où la gravité est plus forte. Leurs éventuels habitants pourraient n’avoir aucun moyen de quitter leur planète !

Des extraterrestres cloués au sol

De nombreux chercheurs tentent de savoir si la vie existe ailleurs que sur Terre. Télescopes, satellites, etc. sont utilisés afin de savoir si d’autres planètes peuvent abriter de la vie. Quoi qu’il en soit, si des extraterrestres existent, ceux-ci pourraient rencontrer de sérieux problèmes pour quitter leur planète.

Un certain Michael Hippke de l’Observatoire de Sonneberg (Allemagne) est à l’origine d’une étude publiée dans l’International Journal of Astrobiology en octobre 2019. Selon l’intéressé, les extraterrestres pourraient être plus avancés que nous sur le plan technologique mais auraient de grandes chances d’être cloués au sol. La raison principale ? La gravité !

La gravité, un problème de poids

Rappelons que pour qu’une planète soit potentiellement habitables, deux critères doivent être remplis : se situer dans la zone habitable de son étoile et être doté d’une atmosphère. Or, le fait est que la plupart des exoplanètes déjà découvertes sont plus lourdes et plus grosses que la Terre (super-Terre). Il faut savoir que pour une planète faisant le double du rayon de notre Terre, sa masse pourrait être dix fois plus importante et l’attraction gravitationnelle deux fois plus élevée !

Une telle gravité est un atout pour maintenir une atmosphère épaisse capable de protéger des rayons cosmiques l’éventuelle vie qui s’y trouverait. En revanche, cette même gravité pourrait bien plomber toute tentative émanant d’une civilisation évoluée désirant envoyer des engins dans l’espace.

fusée capsule soyouz
Pour décoller d’une super-Terre, une fusée ne pourrait pas utiliser un moyen de propulsion classique.
Crédits : Pixabay

De sérieuses difficultés à décoller !

Michael Hippke a donné un exemple illustrant le problème. Selon ses calculs, décoller d’une planète comme Kepler-20b serait incroyablement difficile. Rappelons que celle-ci est 80 % plus grosse et 10 fois plus massive que la Terre. Le fait est que pour décoller, la fusée devrait peser 440 000 tonnes ! En effet, il est indispensable d’avoir des quantités astronomiques de carburant pour lutter contre la pesanteur. Or, un engin aussi lourd ne pourrait pas être propulsé au moyen d’un type de combustion comme ceux que nous utilisons.

Différents moyens ont été imaginés pour faire décoller une fusée d’une super-Terre. Seulement un seul n’a pas été écarté : la propulsion nucléaire par impulsions. Comme l’explique Michael Hippke, l’explosion d’une série de bombes atomiques donnerait une puissance de levage impressionnante. En revanche, ce moyen présente aussi un problème non négligeable. En effet en cas d’échec, ces bombes détruiraient l’environnement en plus de le rendre radioactif.

Source

Articles liés :

Quelle pourrait être la réaction des Hommes face à la découverte d’une vie extraterrestre ?

Une vie extraterrestre pourrait être découverte d’ici 10 à 20 ans

Et si l’on envoyait un puissant laser dans l’espace pour communiquer avec une forme de vie extraterrestre ?