in ,

À bord de l’ISS, Thomas Pesquet va “faire du vélo en France” !

Crédits : Nasa

En qualité de commandant pour sa prochaine mission de six mois à bord de l’ISS, le spationaute français Thomas Pesquet n’oubliera pas de faire du sport. L’objectif est de perdre le moins de masse musculaire possible durant son séjour. Pour ce faire, il utilisera une technologie de réalité virtuelle qui lui permettra de faire du vélo en immersion totale sur de véritables itinéraires, dont certains se trouvent en France.

Une immersion sur Terre depuis l’ISS

Le 22 avril 2021, Thomas Pesquet va rejoindre la Station Spatiale Internationale (ISS) dans le cadre de la mission Alpha de l’Agence spatiale européenne (ESA). Le français promu commandant aura donc plusieurs responsabilités comme assurer la gestion du quotidien, faciliter le travail de l’équipage et prendre les décisions en situation d’urgence. Il devra également mener de nombreuses expériences scientifiques. Toutefois, comme les autres membres de l’équipage, Thomas Pesquet devra aussi effectuer deux heures de sport par jour afin de limiter sa perte de masse musculaire.

C’est la start-up française Perform VR qui a développé une technologie qu’il utilisera : Fit Immersion. Ce dispositif inclut un casque de réalité virtuelle permettant à l’utilisateur de faire du vélo en empruntant des itinéraires existants dans la réalité. Le but est de pratiquer le vélo tout en ayant l’impression de se trouver sur Terre.

Selon Perform VR, Thomas Pesquet aura la possibilité de faire du vélo dans les rues de Paris, gravir le col de la Gineste près de Marseille ou encore dans les environs de Saint-Pétersbourg (Russie). Alors que le spationaute se trouvera à 400 km de la Terre, il pourra choisir différentes séances d’une durée d’une demi-heure chacune.

Une expérience parmi tant d’autres

La start-up a conçu ces séances à l’aide de la captation d’environnements bien réels en vidéo 360°. C’est ce qui permet de “téléporter” ensuite l’utilisateur dans ces mêmes environnements. En plus du casque VR, Thomas Pesquet disposera d’autres équipements dont des pédales équipées d’un capteur de puissance pour enregistrer ses performances de manière précise.

chaussure casque VR vélo ISS Pesquet
Crédits : capture YouTube / 20MinutesFR

Par ailleurs, il ne s’agira pas de simples séances de sport. En effet, le test de ce matériel fera partie des douze expériences que Thomas Pesquet effectuera pour le Centre d’Aide au Développement des activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales (Cadmos).

Ancien pilote de ligne, Thomas Pesquet (43 ans) était devenu le en 2016 le dixième Français à se rendre dans l’espace. Au cours de son séjour, le spationaute avait mené une centaine d’expériences pour le compte de l’ESA, le CNES ainsi que la NASA. Il compte également deux sorties extravéhiculaires (EVA) de six heures à son actif. Depuis son retour sur Terre, Thomas Pesquet n’avait en effet jamais caché son envie de rejoindre à nouveau l’ISS, ce qui se fera donc bientôt et en qualité de commandant !