in

À 18 ans, il invente un moyen de collecter les micro-plastiques des océans

Crédits : Tunatura - istock

Le jeune irlandais Fionn Ferreira a dernièrement mis au point une sorte d’aimant capable de retirer les micro-plastiques de l’eau ! L’intéressé a remporté le Google Science Fair 2019 et une bourse d’études de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Cette prouesse suscite évidemment l’intérêt, et la prochaine étape du projet concerne le développement industriel.

Un aimant à micro-plastiques

L’irlandais Fionn Ferreira est tout juste majeur, mais celui-ci peut déjà être qualifié d’ingénieur ! Comme l’indique le journal Irish Mirror dans un article du 1er août 2019, le jeune homme porte un intéressant projet d’aimant à micro-plastiques afin de dépolluer les mers et océans. Ceci lui a d’ores et déjà permis de remporter le concours Google Science Fair 2019 ainsi qu’une bourse d’un montant de 50 000 dollars pour étudier aux Pays-Bas. Cette reconnaissance donne désormais la possibilité de passer au développement industriel de cet aimant, et débuter le travail de dépollution.

Cette question des micro-plastiques est très inquiétante puisque ceux-ci impactent sérieusement la faune marine. Certains ont été retrouvés chez de nombreux animaux tels que les baleines, requins et autres tortues. Nous savons aussi depuis déjà quelque temps que ces mêmes micro-plastiques (moins de moins de 5 mm de diamètre) sont absorbés par les poissons qui se nourrissent de plancton.

Ce type de déchets a également été retrouvé jusque dans les fonds marins profonds et plus récemment, des chercheurs ont découvert leur présence en montagne. Les micro-plastiques sont en effet déplacés sur des milliers de kilomètres avant de retomber avec la neige.

Le dispositif mis au point par le jeune irlandais semble très prometteur !
Crédits : capture YouTube/ Fionn Ferreira

Comment fonctionne cet aimant ?

Dans une vidéo YouTube visible en fin d’article, Fionn Ferreira décrit son invention. Les images montrent le jeune homme verser de l’huile dans de l’eau polluée, à laquelle s’agglomèrent les micro-plastiques. Par la suite, une sorte de liquide ferro-fluide contenant de la magnétite est ajouté, et le tout est finalement retiré à l’aide d’un aimant.

Selon Fionn Ferreira, 87 % des 1 000 essais effectués se sont montrés concluants, particulièrement au niveau des fibres issues des machines à laver. En revanche, si ce dispositif permet l’extraction d’une dizaine de types de micro-plastiques, ce dernier est moins efficace sur le plastique polypropylène. Quoi qu’il en soit, le jeune ingénieur estime qu’il s’agit là du début d’une solution efficace pour retirer le micro-plastique de l’eau.

Voici la démonstration du dispositif mis au point par Fionn Ferreira :


Articles liés :

De la Manche aux Îles Canaries : 100 % des échantillons d’eau de mer contaminés aux micro-plastiques

Des microplastiques découverts au sommet des Pyrénées françaises