in

9% des français pensent que l’épilepsie est un phénomène paranormal !

Credit: Pixabay

Aussi incroyable que cela puisse paraître, pratiquement un français sur dix estime que l’épilepsie est un phénomène inexpliqué relevant du surnaturel. Révélée par un sondage, cette affirmation suscite à la fois l’amusement et la consternation. Y a-t-il réellement des personnes qui pensent que les épileptiques sont possédés ?

L’épilepsie est une condition neurologique caractérisée par de brefs et soudains changements du fonctionnement cérébral entraînant des « crises d’épilepsie ». On ne parlera cependant d’épilepsie qu’en présence de crises répétées. Il ne s’agit toutefois pas d’une maladie dans le sens où on l’entend habituellement.

Dans notre pays, il y aurait environ un demi-million de personnes souffrant d’épilepsie dont la moitié aurait moins de vingt ans, selon le site Doctissimo. Après la migraine il s’agit d’ailleurs de la seconde raison motivant une consultation nécessitant les capacités d’un neurologue.

Si seulement 20 % des Français savent qu’elle traduit un dysfonctionnement neurologique, un sondage Odoxa vient de révéler une nouvelle très surprenante : 9 % des Français pensent que l’épilepsie relève du paranormal. Incroyable, non ? Ce sondage effectué pour la Fondation française pour la recherche sur l’épilepsie a été réalisé auprès de 999 personnes de plus de 18 ans.

Mais ce n’est pas tout, car toujours selon les résultats, 90 % des Français sous-estiment le nombre d’épileptiques et la moitié pense même qu’il y en aurait moins de 100 000 ! Pire encore, 70 % des personnes interrogées ne savent pas de quel type de mal il s’agit, tandis que 2 % des sondés estiment qu’elle est liée au système nerveux et 2 % également évoquent une contagion possible. Les sondés sont également près de 40 % à penser qu’il faut régler le problème par le biais d’une psychanalyse.

Cette méconnaissance hallucinante de l’épilepsie permet de mieux comprendre les fausses idées que se fait une partie des gens parmi lesquels certains font également preuve de discrimination envers les personnes atteintes. Cependant, le sondage n’ayant été réalisé que sur un millier de personnes, ce dernier est à prendre avec des pincettes bien qu’il laisse entrevoir l’existence d’une tendance assez peu flatteuse.

Voici une vidéo réalisée et publiée en 2015 par la Fondation française pour la recherche sur l’épilepsie :

Sources : Le FigaroActu Santé