in

En 40 ans, la population des animaux marins a été divisée par 2

Crédits : Realme / Pixabay

Surpêche, pollution, réchauffement climatique, le WWF tire la sonnette d’alarme dans un rapport publié ce mercredi : le nombre d’animaux marins aurait été divisé par deux en 40 ans. 

Les populations de mammifères, oiseaux reptiles ou poissons ont régressé de 49 % entre 1970 et 2012 en milieu marin ; tel est le constat accablant de l’ONG ce mercredi, tenant ainsi l’Homme comme responsable :

« L’action de l’homme est à l’origine de ces tendances : de la surpêche et des industries extractives à l’aménagement du littoral et à la pollution, en passant par les émissions de gaz à effet de serre responsables de l’acidification océanique et du réchauffement des mers », dénonce l’organisation internationale. C’est toute une chaîne alimentaire qui s’effondre.

Mais ce n’est pas tout, puisque les récifs coralliens et autres prairies sous-marines pourraient même disparaître du globe d’ici 2050 sous l’effet du réchauffement climatique. Or, plus de 25 % de toutes les espèces marines y habitent ; la perte des récifs coralliens représenterait alors une « extinction catastrophique, aux conséquences dramatiques sur les communautés » alertent les experts.

Une génération aura donc suffi à dégrader les océans en capturant les poissons à un rythme bien supérieur à celui de leur reproduction, et en détruisant les nourriceries. En vidant les océans de leurs poissons pour les remplacer par du plastique, l’Homme est tout bonnement en train de mener les océans au bord du précipice. Océans dont nous dépendons tous.

Source : AFP