in

3 croissants de lunes dans le ciel

Crédits : Nasa, JPL-Caltech, Space Science Institute

Non, il ne s’agit pas d’un effet d’optique sur la Lune, mais simplement de trois satellites de Saturne qui ont été photographiés par la sonde Cassini alors située à 2 millions de kilomètres de Titan, l’un d’entre eux. Une image prise à 1,3 milliard de km de la Terre.

Lancé en octobre 1997 la sonde spatiale Cassini s’est placée en orbite autour de Saturne en 2004. Depuis, elle a rempli toutes ses missions scientifiques, à savoir relever des données sur les anneaux de Saturne, sur Titan et les autres lunes glacées, ainsi que sur la magnétosphère géante de la planète.

Aujourd’hui et notamment grâce à cette mission, on connait 63 lunes de Saturne. Sur ce joli cliché datant du 25 mars 2015, on retrouve Titan (la plus grande), Rhéa (en haut à gauche de Titan) et Mimas (en dessous).

Avec ses 5 150 km de diamètre, Titan est la plus grosse lune de Saturne. Elle est principalement composée de roche et d’eau gelée. Son épaisse atmosphère composée à 98,4 % de diazote a longtemps empêché l’observation de sa surface jusqu’à l’arrivée de la mission Cassini-Huygens. Cette dernière a permis la découverte de lacs d’hydrocarbures liquides dans les régions polaires du satellite. Certains chercheurs suggèrent qu’un possible océan souterrain pourrait servir d’environnement favorable à la vie.

Rhéa (1 527 km) est le deuxième plus grand satellite de la planète par la taille après Titan. Il fut découvert en 1672 par Jean-Dominique Cassini.

Mimas est le satellite sphéroïde le plus proche de Saturne mais aussi le plus petit. Son diamètre est d’environ 400 km et fut découvert par William Herschel en 1789. La faible densité de Mimas laisse à penser qu’il est principalement constitué de glace d’eau avec une petite proportion de roches.

Source : Futura-Sciences

— Image : © Nasa, JPL-Caltech, Space Science Institute