in

25 ans de fonte des glaces dans une vidéo d’une minute

Montage science post - Capture vidéo

L’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) a compilé 25 années de données relatives à l’évolution de la glace de l’océan Arctique. Une impressionnante vidéo d’une minute présente en accéléré la fonte de la banquise.

Dans l’océan Arctique, la banquise couvre une grande étendue d’eau pendant l’hiver (maximum en mars) tandis que lorsque la température remonte, la glace fond pour arriver à son niveau minimal en septembre. La banquise n’est donc pas quelque chose d’inerte, mais bel et bien en mouvement perpétuel.

La glace restant en place pendant l’été est appelée glace pérenne, la plus stable et la plus solide, un phénomène faisant penser aux neiges éternelles des montagnes. Malheureusement, cette glace a presque totalement disparu depuis 1980, ce que montre la vidéo de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), qui a condensé 25 ans de fonte de la banquise en une petite minute, histoire de bien se rendre compte de l’ampleur des dégâts. La vidéo retrace l’évolution de la banquise de l’océan Arctique entre 1987 et novembre 2014.

En 1980, environ 26 % de la banquise était composée de glace pérenne (âgées d’au moins 4 ans). Aujourd’hui, cette glace ancienne représenterait à peine 3 % de la banquise, tandis que les chercheurs estiment que dans l’océan Arctique, le premier été sans glace se produira entre 2035 et 2050.

D’ailleurs, la température de l’air dans l’Arctique a établi un record en 2015, et ce depuis le début des relevés (en 1900). La normale de 1,3 °C a été franchie, atteignant son niveau « le plus élevé depuis le début des relevés en 1900 », selon l’Arctic Report Card 2015 (en PDF) publié par la NOAA.

Dans la vidéo ci-après, la banquise ancienne est incarnée par des zones blanches et la plus récente, celle qui se forme de manière saisonnière, est représentée en bleu.

Sources : Ouest France – France TV Info – Le Nouvel Observateur