in

Airbus dévoile un nouveau prototype de taxi volant au cockpit déstabilisant

Crédits : Vahana

Alors que le premier prototype de taxi volant mis au point par Vahana (Airbus) a pris son envol il y a un peu plus d’un an, la start-up a récemment présenté un second appareil. Celui-ci comporte quelques innovations, notamment au niveau du cockpit.

Un second prototype

Le projet de taxi volant de Vahana – filiale d’Airbus – a été lancé en 2016, et le premier prototype Alpha One a pris son envol en début d’année 2018. Celui-ci n’est autre qu’un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (Adav) monoplace, muni d’un système de pilotage autonome. Durant ce premier essai, l’appareil s’est élevé à une hauteur frôlant les 5 mètres, et ce durant 53 secondes.

Comportant pas moins de huit hélices, l’engin est prévu pour effectuer des trajets d’une centaine de kilomètres. Jusqu’à aujourd’hui, l’Alpha One a effectué près d’une cinquantaine de vols d’essai. Rappelons au passage les dimensions de l’appareil : envergure 6,2 m, longueur 5,7 m, hauteur 2,8 m pour un poids de 745 kg.

Comme l’indique Vahana dans une publication du 20 mai 2019 sur son blog officiel, un deuxième prototype a vu le jour. Ce second appareil permet d’en savoir un peu plus concernant l’expérience à bord. La société a par exemple évoqué l’utilisation de passerelles adaptables à la plateforme de décollage afin d’assurer l’installation des passagers. Néanmoins, la partie du concept la plus mise en valeur se trouve à l’intérieur, plus précisément au niveau du cockpit.

Crédits : Vahana

Un cockpit étonnant

Sur son nez, l’Alpha Two comporte une caméra ainsi que plusieurs capteurs radars et LIDAR. Ces technologies servent logiquement à la navigation, notamment en termes de détection et d’évitement des obstacles. À l’intérieur, le design est plus qu’épuré ! En effet, l’absence de poste de pilotage surprend puisqu’il n’y a aucun levier, bouton ou manette. En lieu et place du matériel habituel se trouve un écran unique. Celui-ci est destiné au passager et permettra à ce dernier de suivre le trajet effectué tout en profitant du paysage.

Airbus désire obtenir une version finale prête à la commercialisation dès 2020. En attendant, l’Alpha Two est le premier prototype à montrer un intérieur fini. Tout récemment, le taxi volant électrique Lilium Jet a réussi son premier vol d’essai, emboîtant donc le pas à l’Alpha One mais également au taxi volant autonome de Boeing ainsi qu’au Pop.Up Next.

Sources : EngadgetClubic

Articles liés :

Premier vol réussi pour le taxi volant autonome de Boeing !

Le taxi volant Bell Nexus sera lancé en collaboration avec Uber en 2020 !

Voici le CityHawk, un taxi volant à l’hydrogène

Notez cet article