in

Une simple application mobile peut analyser votre urine !

Crédits : Healthy.io

Prendre en charge une partie des analyses d’urine habituellement faites en laboratoire, telle est la mission de l’application mobile Healthy.io. Il se pourrait bien que celle-ci représente à l’avenir une petite révolution pour la médecine.

Comment fonctionne l’application ?

Healthy.Io fournit une jauge à 10 indicateurs pour les tests d’urine afin d’effectuer soi-même le diagnostic. Dans les faits, après avoir coloré la jauge, la personne doit placer cette dernière sur une sorte de carte relative aux différents problèmes de santé existants. La photo prise par la suite sera analysée par l’application. Cette dernière est reliée à un dispositif d’apprentissage machine qui fournira un diagnostic en fonction de la couleur du test. Or, différents paramètres sont pris en compte dans cette étape – tels que le type de caméra ainsi que l’éclairage de la pièce – afin de s’assurer qu’aucune erreur ne soit commise.

La Food and Drug Administration (FDA) a elle-même indiqué que la précision de l’application Healthy.Io était égale à celle d’un laboratoire compétent aux États-Unis. Cette même application y est considérée comme un dispositif de diagnostic clinique de classe II – une première pour une application mobile.

Crédits : Healthy.io

De multiples avantages

Selon un article publié dans le MIT Technology Review le 24 avril 2019, l’application mobile Healthy.io pourrait annoncer un changement majeur en médecine. De par le fait de permettre une prise en charge d’une partie des tests urinaires à domicile, les avantages seraient nombreux. Tout d’abord, l’application pourrait encourager les personnes à effectuer des dépistages plus fréquemment. En effet, pratiquer ces analyses en laboratoire prend du temps et n’est pas gratuit, ce qui en rebute certains.

Par ailleurs, désengorger les hôpitaux pourrait résulter d’une utilisation massive de l’application Healthy.io. Il faut savoir que chaque année, plusieurs millions de tests sont pratiqués sur des femmes enceintes et des patients présentant des risques d’insuffisance rénale. Citons également les personnes pensant avoir une infection urinaire. Or, ces tests mobilisent des ressources humaines conséquentes qui pourraient être utilisées autrement. De plus, ne pas se rendre systématiquement à l’hôpital permettrait d’éviter le stress des longues attentes, et bien sûr constituerait un gain de temps non négligeable (transport).

Il faut savoir qu’au Royaume-Uni, seules 40 % des personnes à risques d’insuffisance rénale effectuent une analyse d’urine annuelle, alors qu’un dépistage précoce permet un meilleur traitement. Or, l’application est capable de prévenir les patients, et a fait grimper le taux de réalisation de tests à 70 % ! Enfin, Healthy.io va faire l’objet d’une première commercialisation au Royaume-Uni, où l’on estime qu’il est possible d’éviter 1300 décès et 11 000 cas de dialyse (ou de greffe) sur une période de cinq ans !

Source

Articles liés :

Un simple test d’urine pourrait-il mesurer notre véritable “âge biologique” ?

Des chiens entraînés à détecter le cancer avec une précision incroyable !

Une greffe de selles pourrait-elle permettre de guérir le cancer du côlon ?

Notez cet article