in

Une “bombe ninja” pour tuer seulement les terroristes !

Crédits : Wikipedia

Aux États-Unis, le département de la Défense et la CIA ont à leur disposition un missile étonnant. Cette bombe n’explose pas, mais éjecte des lames tranchantes. Cette innovation a pour but de mieux cibler les terroristes et de limiter les pertes humaines.

Une bombe sans charge explosive

Selon un article du Wall Street Journal publié le 9 mai 2019, le Pentagone et la CIA sont à l’origine du R9X ou “bombe ninja”. Celle-ci n’est autre qu’un missile AGM-114 Hellfire modifié. En effet, sa charge utile explosive a été retirée, mais une sorte de couronne dotée de six lames a été ajoutée. Autrement dit, la bombe R9X n’explose pas, mais éjecte ses lames peu avant l’impact.

Mieux cibler les victimes et limiter les pertes humaines civiles, telles sont les motivations de ce projet. Rappelons que le missile AGM-114 Hellfire classique n’est autre qu’un missile antichar à guidage laser. Les États-Unis l’utilisent dans les frappes en Irak et en Syrie, mais c’est également le cas de la France au Mali. Malheureusement, ce missile cause de nombreuses pertes civiles qui pourraient être évitées. Charles Lister, membre de l’Institut du Moyen-Orient a relayé sur Twitter le visuel de cette arme développée en secret depuis 2011 sous l’administration Obama (voir ci-dessous).

Crédits : Charles Lister sur Twitter

Une arme qui fait tout de même du dégât

S’il est question d’un groupe de personnes ciblé, les lames du R9X pourraient ne pas faire de cadeau. Par ailleurs, la bombe elle-même (45 kg) – prévue pour s’écraser telle une enclume sur le sol – est également à prendre très au sérieux. Selon des sources proches du projet ayant souhaité garder l’anonymat, ce missile est capable de tuer le passager d’une voiture sans risquer la vie du conducteur ! Au-delà des cibles situées dans les véhicules, le R9X pourrait s’attaquer à d’autres cibles, par exemple situées dans des bâtiments. En l’absence d’explosion, le missile pourrait toucher sa cible sans risquer un effondrement de l’édifice.

Prévu pour être utilisé dans de rares cas où la cible a été identifiée avec précision, le R9X aurait déjà fait mouche à quelques reprises. Citons par exemple le cas d’Ahmad Hasan Abu Khayr al-Masri, numéro deux d’Al-Qaïda et présumé mort en 2017. Un R9X lâché depuis un avion américain de la CIA avait percuté le véhicule de la victime avec une précision incroyable. Le missile est entré par le toit en créant un énorme trou, et n’a causé aucune explosion ou brûlure.

À l’heure où d’inquiétants missiles hypersoniques sont en cours de développement, l’utilisation d’armes telles que le R9X permet de voir que des efforts sont tout de même faits pour limiter les pertes humaines. Évidemment, le mieux serait qu’il n’y ait aucun conflit et qu’aucune arme ne soit utilisée contre des civils, mais force est de constater que nous en sommes encore loin.

Source

Articles liés :

La marine russe a testé une arme non létale extrêmement éblouissante

L’armée américaine veut développer un engin volant de combat boosté à l’IA

L’armée américaine pourra-t-elle identifier les navires ennemis à l’aide de bactéries OGM ?

Une “bombe ninja” pour tuer seulement les terroristes !
noté 3 - 4 vote[s]