in ,

Un serpent à trois yeux découvert dans une petite ville australienne

Crédits : Northern Territory Parks and Wildlife

Des rangers patrouillant dans la petite ville australienne de Humpty Doo, près de Darwin, rapportent la découverte d’un python à trois yeux fonctionnels. Le reptile n’a malheureusement pas survécu bien longtemps.

Le serpent à trois yeux

Les malformations sont assez courantes chez les reptiles. Il y a quelques mois, dans le nord-est des États-Unis, un habitant tombait nez à nez avec un serpent à deux têtes. Une observation rare en milieu naturel, les chances de survie d’un tel spécimen étant quasi-nulles. Direction aujourd’hui le nord de l’Australie, pour une autre “bizarrerie” de la nature. Des gardes forestiers annonçaient en effet il y a quelques jours être tombés sur un jeune python à trois yeux, dans la localité de Humpty Doo. Le troisième œil était posté sur le front du reptile. Ils l’ont baptisé “Monty Python”.

Une radiographie du reptile a révélé que le crâne de “Monty” comportait effectivement un orifice oculaire supplémentaire. « Son œil s’est probablement développé très tôt, au stade embryonnaire, a expliqué la Commission des parcs et de la faune sauvage du territoire du nord sur sa page Facebook. Il est extrêmement improbable que cela soit dû à des facteurs environnementaux. Les malformations sont fréquentes chez les reptiles », ajoute-t-elle.

Le serpent, découvert en mars dernier, mesurait 40 cm et avait environ trois mois lorsqu’il a été observé. Le reptile n’a malheureusement pas survécu bien longtemps, rendant son dernier souffle la semaine dernière. « C’est remarquable qu’il ait pu survivre aussi longtemps dans la nature avec sa difformité, note le garde forestier Ray Chatto, à NT News. Il avait déjà du mal à se nourrir lorsque nous l’avons découvert ».

serpent
Un python doté de trois yeux fonctionnels découvert par des gardes sur une route australienne. Crédits : Northern Territory Parks and Wildlife

Les malformations chez le serpent

On appelle la tératologie l’étude des malformations et anomalies chez les êtres vivants. Elles résultent – comme c’est le cas ici – d’une erreur lors du développement de l’embryon. Ces anomalies peuvent être génétiques ou dues à des facteurs défavorables du milieu pendant le développement de l’embryon (comme la température d’incubation, par exemple).

Outre ce “troisième œil” extrêmement rare, notons que chez le serpent,  les anomalies les plus fréquentes sont celles qui concernent l’épiderme. L’albinisme, par exemple, est connu chez les pythons, vipères, cobras et couleuvres. Il peut également arriver que la taille de l’un des yeux soit anormalement petite (microphtalmie), ou qu’un œil (voire les deux) est absent (anophtalmie).

Source

Articles liés :

Du caca humain fossilisé, avec les restes d’un serpent entier à l’intérieur

Une nouvelle espèce de serpent découverte (à l’intérieur d’un autre serpent)

Un bébé serpent vieux de 99 millions d’années retrouvé dans l’ambre

Un serpent à trois yeux découvert dans une petite ville australienne
noté 5 - 2 vote[s]