in ,

Qui sont ces “fous” désirant réhabiliter le Minitel ?

Crédits : Wikipedia

Débranché il y a moins d’une dizaine d’années, le Minitel a encore quelques fervents défenseurs. En effet, quelques irréductibles se battent depuis les États-Unis pour faire renaître ce terminal informatique de ses cendres !

L’abandon du Minitel

Le saviez-vous ? En 2009, il y avait encore 10 millions de connexions mensuelles par le biais du Minitel et en 2010, 2 millions de personnes l’utilisaient encore en France. Au moment de sa fin le 20 juin 2012, ce terminal informatique était encore apprécié par 400 000 amateurs ! Ainsi, adieu le mythique annuaire et les plateformes en 3615. Mis en service en 1982 après deux ans d’expérimentations, le Minitel avait été mis au point par les PTT, et son service était assuré par Télétel. Cela n’est pas un hasard si cet outil a été abandonné. En effet, Internet est passé par là, reléguant définitivement le Minitel sur le banc de touche.

Un Français se bat pour son retour

Tombé dans l’oubli, le Minitel refait pourtant parler de lui en 2017 dans un article paru dans The Atlantic. Le terminal y était présenté comme étant le réseau ouvert existant avant Internet. Cette publication est l’œuvre de Julien Mailland, un Français vivant depuis longtemps aux États-Unis. L’intéressé – juriste de formation – est professeur assistant en télécommunications à l’Université de l’Indiana et historien d’Internet au Computer History Museum.

Julien Mailland se bat depuis des années – avec le chercheur américain Kevin Driscoll – pour que le Minitel soit réhabilité. L’homme est également auteur de Minitel, Welcome to the Internet (2017), premier ouvrage en langue anglaise traitant du sujet. Il est aussi celui qui se cache derrière le Minitel Research Lab, une plateforme faisant office de musée du Minitel.

Crédits : Flickr/ Nicolas Vigier

Nostalgie, quand tu nous tiens !

Le projet de Julien Mailland est de permettre une réflexion et d’encourager un usage créatif de ces anciennes machines. Par usage créatif, il faut comprendre faire des essais avec des Raspberry Pi (nano-ordinateur monocarte). Des expérimentations ont donc été faites et publiées sous forme de tutoriels dans IEEE Spectrum le 22 février 2019.

En novembre 2018, une exposition avait été organisée au Ace Hotel de New York, où il était possible d’observer des minitels trafiqués en vidéotex, webcam et clients Twitter. Par ailleurs, Julien Mailland a permis de se connecter – comme il y a 30 ans – au proto-forum 3615 SM et même au Minitel rose ! Selon l’intéressé, le Minitel devrait exister afin de simplement représenter une alternative au modèle actuel.

Pour le plaisir, une petite vidéo datant de 1985 :

Source

Articles liés :

Envoyer un email en 1984, ça ressemblait à ça !

Quand France Telecom voulait interdire Internet en France pour développer son propre système

Marshall McLuhan, l’homme qui avait prévu les dérives d’Internet il y a plus d’un demi-siècle !

Notez cet article