in

Les cellules souches placentaires peuvent régénérer le cœur après une attaque

Crédits : iStock

Une équipe de chercheurs annonce avoir découvert que les cellules souches dérivées du placenta peuvent régénérer des cellules cardiaques saines après une crise cardiaque chez les souris.

Depuis très longtemps les scientifiques recherchent des cellules souches largement accessibles capables de régénérer le cœur grâce à la formation de cellules cardiaques. Celles-ci, en se liant spontanément à l’organe, pourraient alors permettre la régénération des tissus. Une nouvelle percée vient d’être faite en ce sens. La solution, peut-on lire dans le journal PNAS, pourrait se trouver dans les cellules du placenta. Des chercheurs de la faculté de médecine Icahn (États-Unis) viennent en effet de montrer que ces cellules (dites Cdx2) pouvaient régénérer le cœur de souris ayant été endommagé par une crise cardiaque.

L’équipe de recherche avait déjà constaté que les cellules Cdx2 – une population de cellules souches du placenta – pouvait aider le cœur des femelles souris enceintes à récupérer après une blessure pouvant conduire à une insuffisance cardiaque. Pour tester de nouveau les propriétés régénératrices de ces cellules, les chercheurs ont provoqué des crises cardiaques chez trois groupes de souris.

Le pouvoir de réparer les cœurs

Un premier groupe a reçu des traitements à base de cellules souches Cdx2 dérivées de placentas de souris, un second a reçu des cellules de placenta autres que Cdx2, et le troisième un témoin salin. Des IRM ont ensuite permis d’analyser l’état du cœur des souris juste après les crises, et trois mois après.

Il ressort alors de cette étude que chaque souris du premier groupe présentait une régénération significative des tissus sains du cœur. Au bout de trois mois, les cellules souches avaient migré directement vers la lésion cardiaque. Elles formaient alors de nouveaux vaisseaux sanguins et de nouvelles cellules musculaires cardiaques battantes. Les souris des deux autres groupes sont de leur côté tombées en insuffisance cardiaque. Leur cœur n’a présenté aucun signe de régénération.

cellules souches
Des chercheurs ont découvert que les cellules Cdx2 de placentas de souris peuvent cibler et réparer les tissus cardiaques endommagés. Crédits : iNovak/Pixabay

« Historiquement, on pensait que les cellules Cdx2 ne généraient le placenta qu’au début du développement embryonnaire, mais il n’a jamais été démontré qu’il était auparavant capable de régénérer d’autres organes, explique Hina Chaudhry, principale auteure de l’étude. Ces cellules semblent capables de cibler une blessure et de se rendre directement sur place par le système circulatoire ». Dans ce cas précis, les cellules souches se sont programmées en tant que cellules cardiaques pour faciliter le processus de réparation après une crise cardiaque.

« Ces résultats sont essentiels au développement d’une stratégie de traitement des cellules souches humaines, note la chercheuse. Ces résultats pourraient également ouvrir la voie à la thérapie régénérative d’autres organes que le cœur ».

Source

Articles liés :

Ils ont transformé des cellules souches en cellules productrices d’insuline

En refusant de dévoiler les cellules souches d’un virus mortel, la Chine met le monde en danger de pandémie

Ils ont fait pousser des tissus rénaux fonctionnels grâce aux cellules souches

Les cellules souches placentaires peuvent régénérer le cœur après une attaque
noté 5 - 1 vote[s]