in

Le taxi volant électrique Lilium Jet a réussi son premier vol d’essai !

Crédits : capture YouTube / Lilium

Après plusieurs années de travail sur son prototype de taxi aérien, la société Lilium semble proche du but. Récemment, ce VTOL a effectué son premier vol d’essai avec succès, et pourrait bien finir par être commercialisé !

Un prototype performant

Dans une vidéo publiée le 15 mai 2019, la société allemande Lilium a dévoilé son prototype de taxi volant. Les images visibles en fin d’article montrent surtout la réussite du premier vol d’essai de cet engin. Celui-ci affiche des dimensions et des caractéristiques similaires aux appareils prévus pour être commercialisés à une date encore inconnue.

« Nous avons consacré beaucoup de temps et d’attention à la conception d’un avion et d’un service répondant à la demande de la société en matière de déplacements aériens urbains calmes, sûrs et respectueux de l’environnement », a déclaré dans un communiqué Daniel Wiegand, directeur général et co-fondateur de Lilium.

Avec le succès de ce premier vol d’essai, Lilium emboîte le pas au taxi volant autonome de Boeing ou encore à l’original Pop.Up Next. Ces deux projets – ayant également pour but de rendre possible la mobilité aérienne urbaine – ont récemment vu leur prototype réussir un premier vol d’essai (à l’échelle 1/4 pour Boeing). Toutefois, le taxi aérien Lilium Jet semble jouer dans une autre catégorie : le haut de gamme.

Crédits : capture YouTube / Lilium

Quelles caractéristiques techniques ?

Le Lilium Jet est un aéronef à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). Cette appellation a été rendue possible grâce à la présence de 36 moteurs électriques à propulsion ! Autre évolution : le taxi volant comporte non pas deux sièges, mais cinq, une grande première pour un tel appareil. Les ingénieurs ont également évoqué une vitesse maximale de 300 km/h pour une autonomie de 300 kilomètres. Il est surtout question d’une efficacité comparable à la consommation d’énergie d’une voiture électrique sur la même distance.

Selon le communiqué, le secret se trouverait au cœur d’une technologie qui se démarque des autres projets de taxi volants. En effet, la plupart d’entre eux se basent sur des concepts similaires aux drones, ceux-ci dépensant beaucoup d’énergie afin de se maintenir en l’air. Dans le cas du Lilium Jet, ses ailes fixes donnent une portance permettant d’économiser de l’énergie. Celui-ci aurait besoin d’utiliser seulement 10 % de ses 2 000 chevaux pour se maintenir en l’air lors d’un vol de croisière.

Sources : TechCrunchSiècle Digital

Articles liés :

Le taxi volant Bell Nexus sera lancé en collaboration avec Uber en 2020 !

Le taxi volant électrique autonome d’AirSpaceX est prévu pour 2026

Ce nouveau projet de taxi volant est complètement fou !

Le taxi volant électrique Lilium Jet a réussi son premier vol d’essai !
noté 1 - 1 vote[s]