in

Allemagne : des (grosses) amendes en cas de non-vaccination contre la rougeole

Crédit : whitesession / Pixabay

L’Allemagne pourrait bientôt sévir contre les parents qui ne vaccinent pas leur enfant contre la rougeole. Un projet de loi vient d’être proposé. Des amendes, jusqu’à 2 500 euros, pourraient être distribuées.

En 2018, le nombre de cas de rougeole signalés avait augmenté de plus de 30 % dans le monde entier. Il y a quelques semaines, l’OMS nous apprenait également que rien que pour le premier trimestre 2019, le nombre de cas était 300 % plus élevé que pendant le premier trimestre 2018. La crise la plus importante semble s’opérer actuellement à Madagascar. Plus de 115 000 cas ont en effet été officiellement recensés depuis septembre. Mais l’Europe n’est pas en reste, avec 34 000 cas déclarés depuis le début de l’année. Pour endiguer l’épidémie, des mesures drastiques vont devoir être prises. À l’instar de l’Allemagne (300 cas depuis le début de l’année), qui prévoit de toucher au porte-monnaie.

Jusqu’à 2 500 euros d’amende

Jens Spahn, le ministre allemand de la Santé, vient en effet de soumettre au gouvernement un projet de loi prévoyant une amende pouvant aller jusqu’à 2 500 euros pour les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants contre la rougeole. Les très jeunes enfants qui n’ont pas été vaccinés seraient dans un premier temps exclus de la crèche ou de la maternelle. L’école étant obligatoire en Allemagne à partir de 6 ans, les parents d’enfants non vaccinés seront alors tenus de payer l’amende.

« Le ministre veut rendre le vaccin contre la rougeole obligatoire pour les enfants inscrits en crèche et les écoliers, en imposant aux parents qui refusent de vacciner leur enfant une amende allant jusqu’à 2500 euros et une exclusion de la crèche, peut-on lire dans un communiqué. 95 % de la population doit être vaccinée contre la rougeole pour éradiquer cette maladie virale hautement contagieuse. C’est notre objectif. Le but de la législation n’est pas de mener les parents à payer des amendes. Mais de faire en sorte que les enfants soient vaccinés ».

vaccin piqûre
Crédits : dfuhlert/Pixabay

Rappelons qu’en France, le code de la santé publique (article L3116-4) prévoit une peine de six mois d’emprisonnement et jusqu’à 3 750 euros d’amende pour les parents qui refusent de faire vacciner leur enfant (vaccin obligatoire).

Aucun lien avec l’autisme

Aujourd’hui encore, de nombreux parents choisissent de ne pas faire vacciner leurs enfants à cause d’un lien (inexistant) entre le vaccin ROR (rougeole, oreillons et rubéole) et l’autisme. Il y a quelques jours, une étude contredisait – une fois de plus – cette relation. Les dossiers de 657 000 enfants nés au Danemark entre 1999 et 2010 ont en effet révélé qu’aucun lien ne peut être établi entre les deux conditions. Fait intéressant, le vaccin aurait même été associé à un risque légèrement inférieur d’autisme.

Source

Articles liés :

La rougeole fait son grand retour dans le monde

Le mouvement anti-vaccins touche aussi les animaux de compagnie

L’espérance de vie dans le monde en hausse de 5,5 ans depuis 2000

Notez cet article