Voici une nouvelle norme française de claviers afin d’éviter les fautes !

Une disposition des touches complètement différente pour le clavier BÉPO Crédits : AFNOR

Éliminer les fautes d’orthographe et faciliter la saisie du français, tels sont les objectifs ayant motivé l’arrivée de la nouvelle norme française pour les claviers, dévoilée par l’Association française de normalisation (AFNOR). Il s’agit de deux types de claviers inédits baptisés AZERTY amélioré et BÉPO.

Un projet enfin abouti

L’AFNOR n’est pas peu fière de lutter contre les fautes relatives à la langue française ! Dans un document publié le 2 avril 2019, l’association a dévoilé sa nouvelle norme baptisée NF ZF1-300. Il est question de deux nouveaux claviers “volontaires” nommés AZERTY amélioré et BÉPO, qui résultent d’un travail débuté en 2015.

Selon l’AFNOR, la nouvelle norme « propose d’ajuster les dispositions de certaines touches des claviers que nous connaissons, sans les révolutionner. Cette norme volontaire intéresse en premier lieu les fabricants et les éditeurs de systèmes d’exploitation ». Ainsi à l’avenir, les sociétés pourront – si elles le souhaitent – proposer ces deux claviers aux consommateurs français. Par ailleurs, L’AFNOR a indiqué que ces derniers allaient être une manière de s’affranchir de claviers tels que l’AZERTY et le QWERTY.

Quels changements ?

Le clavier AZERTY amélioré a pour but de mettre en avant les caractères spéciaux, ces derniers n’apparaissant pas sur les claviers AZERTY classiques (voir image ci-après). Citons par exemple la présence des symboles monétaires, des guillemets français, de l’eszett allemand (ß), ou encore du symbole de marque déposée (®). De plus, d’autres signes tels que le dièse et l’arobase ont été déplacés pour être plus faciles à trouver. Toutefois, l’AFNOR indique que 93 % des positions de touches connues n’ont pas été modifiées.

De nombreux symboles nouveaux apparaissent sur le clavier AZERTY amélioré !
Crédits : AFNOR

Pour le clavier BÉPO, le changement est bien plus conséquent car il est question d’une disposition complètement différente des touches (voir image ci-après). L’AFNOR estime que ce clavier est beaucoup plus ergonomique et s’inscrit dans une volonté d’obtenir une saisie plus efficace de la langue française. Il faut également savoir que le clavier BÉPO se veut polyvalent, car il s’agit d’améliorer la saisie des langues européennes basées sur l’alphabet latin ainsi que de faciliter les opérations de programmation.

Une disposition des touches complètement différente pour le clavier BÉPO
Crédits : AFNOR

Pour les utilisateurs les plus réfractaires aux normes actuelles de clavier ou aux nouvelles proposées par l’AFNOR, il existe quelques recours. Citons par exemple le clavier nouvelle génération dévoilé par la société LDLC lors du CES 2019. Il s’agit d’un clavier d’ordinateur entièrement personnalisable, dont les touches sont toutes équipées de petits écrans « e-paper » !

Sources : 01netPresse Citron

Articles liés :

Ce nouveau clavier pourrait vous faire taper plus vite que jamais !

Le clavier AZERTY va-t-il bientôt disparaître ?

Voici à quelle fréquence vous devez nettoyer votre clavier, selon un microbiologiste

Voici une nouvelle norme française de claviers afin d’éviter les fautes !
noté 3.5 - 2 votes