in

Pas d’écran pour les enfants de moins de 2 ans, conseille l’OMS

Crédits : Pixabay

L’OMS vient de publier ses dernières recommandations concernant l’activité physique des moins de cinq ans. L’agence conseille, entre autres, d’éloigner le plus possible les enfants des écrans.

Cette semaine, l’OMS a publié ses recommandations visant à favoriser la bonne santé des enfants de moins de cinq ans. Pour maintenir une activité physique suffisante et une bonne qualité de sommeil, l’agence conseille notamment vivement aux parents d’éviter les écrans (smartphone, tablette, télévision) pour les enfants de moins de deux ans. Elle conseille également de ne pas dépasser une heure par jour, grand maximum, pour les enfants âgés de deux à cinq ans.

Prévenir la sédentarité

« L’amélioration de l’activité physique, la réduction des périodes de sédentarité et la garantie d’un sommeil de qualité chez les jeunes enfants amélioreront leur santé physique et mentale et leur bien-être, et contribueront à prévenir l’obésité chez les enfants et les maladies associées plus tard dans la vie », justifie Fiona Bull, de l’OMS. Il est par ailleurs également recommandé, durant cette “heure” passée devant un écran, de favoriser le contenu pédagogique par rapport aux dessins animés plus violents, et d’encourager les interactions avec les parents.

Le rapport prend ici l’exemple du temps passé devant les écrans, mais ces directives concernent le principe de sédentarité en général. Ces comportements, « comme le fait de conduire un véhicule motorisé plutôt que de marcher ou de faire du vélo », sont de plus en plus répandus et « associés à de mauvais résultats sanitaires », peut-on lire. En ce sens, il est conseillé aux enfants de plus d’un an de faire au minimum 180 minutes d’activité physique par jour, avec au moins une heure d’exercice modéré à intense pour les plus de trois ans.

Concernant le sommeil, par ailleurs, il est recommandé pour les enfants âgés de 1 à 2 ans de dormir entre 11 à 14 heures par nuit. Les enfants âgés de 3 à 4 ans, eux, peuvent se contenter de 10 à 13 heures de sommeil.

enfant écran
Crédits : Flickr/zeitfaenger.at

« Un écran n’établit pas d’interaction »

Des recommandations qui font écho aux récents propos tenus par le psychiatre français Boris Cyrulnik, interrogé par France Culture sur la question. « Pas d’écran du tout avant trois ans, avait-il exhorté. Les enfants sont hypnotisés et addicts en quelques jours. Un smartphone ou un écran n’établit pas d’interaction. Mon écran d’ordinateur ne m’a jamais souri. Or, un enfant ou un bébé a besoin de sentir l’autre. Il a besoin d’apprendre à décoder ses gestes, ses mimiques, pour se synchroniser avec l’autre ».

Pour le médecin, le fait d’être exposé à trop d’écrans pourrait même entraîner des troubles de l’empathie. En d’autres termes, les enfants se retrouvent de plus en plus soumis à leurs pulsions. Il évoque notamment le problème de ces adolescents – garçons ou filles – qui aujourd’hui ne contrôlent plus leurs émotions, « capables de passer à l’acte contre eux-mêmes ou contre les autres ».

Source

Articles liés :

Rapport de l’OMS : la pollution de l’air tue 600 000 enfants par an

Pourquoi l’OMS appelle à une réduction des naissances par césarienne

L’alcool entraîne un décès sur 20 dans le monde, alerte l’OMS

Notez cet article