in

Le réchauffement climatique renforce les inégalités économiques

Économiquement parlant, le réchauffement climatique semble profiter à la Norvège. Crédits : Pixabay

D’après une étude, le réchauffement climatique semble freiner le redressement économique des pays les plus pauvres depuis les années 1960. Tous les détails sont publiés dans PNAS.

Économiquement parlant, on observe depuis plusieurs années à une réduction des écarts entre les pays riches et les pays pauvres. Néanmoins, ce fossé aurait pu être comblé beaucoup plus rapidement sans les changements climatiques. Entre 1961 et 2010, le réchauffement de la planète aurait en effet réduit de 17 à 30% la richesse par personne des pays les plus pauvres du monde. On observe également que l’écart entre les pays dont le PIB par habitant est le plus élevé comparé à ceux dont le PIB par habitant et le plus faible est environ 25% supérieur à ce qu’il aurait été sans le réchauffement climatique.

C’est du moins ce que suggère une analyse de 50 années de mesures annuelles de la température et du PIB dans 165 pays. “Nos résultats montrent que la plupart des pays les plus pauvres de la planète sont considérablement plus pauvres qu’ils ne l’auraient été sans réchauffement de la planète“, résume Noah Diffenbaugh, le principal auteur de l’étude. “Dans le même temps, la majorité des pays riches sont plus riches qu’ils ne l’auraient été“.

À titre d’exemple, des pays froids comme la Norvège et la Suède se sont davantage enrichis. D’un autre côté, la croissance économique de pays chauds et pauvres tels que l’Inde ou le Nigéria a considérablement freiné.

argent économie
Crédits : Pixabay

Une “chaleur” qui profite à certains

Les données historiques montrent clairement que les cultures sont plus productives et les gens en meilleure santé lorsque les températures ne sont ni trop chaudes ni trop froides“, poursuit le chercheur. “Cela signifie que dans les pays les plus froids, un peu de réchauffement peut aider“. Dans le cas contraire, un refroidissement de la planète aurait favorisé la croissance économique des pays les plus chauds. Notons par ailleurs que l’influence du réchauffement de la planète sur la croissance des pays retrouvés aux latitudes moyennes tels que les États-Unis, la France ou la Chine reste très incertaine.

On remarque également que les pays qui payent le prix fort ne sont pas les principaux responsables de leur malheur. “Notre étude rend compte pour la première fois de la mesure dans laquelle chaque pays a été affecté économiquement par le réchauffement planétaire par rapport à ses contributions historiques en gaz à effet de serre“, relève Noah Diffenbaugh. En effet, les plus gros émetteurs bénéficient aujourd’hui d’un PIB moyen par habitant environ 10% plus élevé que dans un monde sans réchauffement climatique. En revanche, les plus petits émetteurs ont enregistré une baisse d’environ 25% de leur PIB moyen par habitant.

Source

Articles liés :

La réserve de graines du Svalbard menacée par le réchauffement de la planète ?

Voici notre arme la plus puissante pour lutter contre le réchauffement climatique

Un plan à 100 milliards de dollars par an pour sauver la Terre

Le réchauffement climatique renforce les inégalités économiques
noté 3 - 1 vote[s]