in

Le plus gros gisement de pétrole au monde est aujourd’hui nettement moins productif !

Crédits : drpepperscott230 / Pixabay

Alors qu’il est de plus en plus question d’énergie renouvelable et de transition énergétique, certaines nouvelles concernant le pétrole sont importantes. Or, celui qui était encore il y a peu le plus grand champ de pétrole du monde – situé en Arabie Saoudite – vient de perdre son titre !

Une production en nette baisse

Alors que la barre des 100 millions de barils consommés par jour a été tout récemment franchie, la compagnie pétrolière saoudienne Saudi Aramco a publié pour la première fois les chiffres liés à ses activités depuis sa nationalisation en 1976. Il est question d’un document d’environ 500 pages, synthétisé dans un article de Bloomberg publié le 2 avril 2019. Il est notamment question dans ce document du plus vaste gisement du monde, le champ pétrolier de Ghawar avec ses réserves frôlant les 50 milliards de barils.

Or, sa production aurait décliné à 3,8 millions de barils par jour, alors que différents analystes s’accordaient depuis des années sur une quantité comprise entre 5 et 6 millions de barils par jour. L’agence de presse Reuters rappelle également qu’une présentation effectuée en 2004 par Saudi Aramco indiquait que le gisement phare générait 5 millions de barils par jour, une quantité qui n’avait pas bougé depuis une décennie.

Crédits : U.S. Energy Information Administration/IHS/ EDIN

Une entreprise qui ne connaît pas la crise

Cette baisse de la production annuelle du champ pétrolier de Ghawar a fait perdre à ce dernier son titre de gisement le plus important au monde. Désormais, le Bassin permien situé au Texas (États-Unis) est passé en première position avec ses 4,1 millions de barils quotidiens. Par ailleurs, il s’agit d’une baisse tout à fait mystérieuse que Saudi Aramco n’a pas désiré commenter.

Cette société a en revanche indiqué avoir réalisé 111 milliards de dollars de bénéfices en 2018, et produit encore aujourd’hui 10 % du pétrole brut mondial. Bien que son meilleur gisement ait pris du plomb dans l’aile, Saudi Aramco ne connaîtra pas tout de suite la crise et entrera même bientôt en bourse. Il faut savoir que cette firme détient également Safaniyah, le plus grand gisement pétrolier offshore du monde avec plus de 1,3 million de barils par jour. Saudi Aramco bénéficierait même de 52 ans de réserves d’hydrocarbures selon Moody’s et Fitch, une société connue pour ses notations financières standardisées en fonction du risque et de la valeur de l’investissement.

Source

Articles liés :

Le pétrole : nerf des guerres modernes ?

Les États-Unis approuvent l’utilisation de canons à air pour trouver du pétrole !

Énergie : Le pétrole artificiel est-il notre avenir ?

Le plus gros gisement de pétrole au monde est aujourd’hui nettement moins productif !
noté 2 - 1 vote