La NASA publie des clichés inédits d’avions franchissant le mur du son !

Lorsque deux avions passent le mur du son à quelques mètres l'un de l'autre, la forme des ondes est différente ! Crédits : NASA

L’Agence spatiale américaine mène actuellement des recherches portant sur la mise au point d’avions capables de franchir le mur du son sans produire le fameux “bang”. Or, des photographies étonnantes ont été récemment publiées à ce sujet.

Deux avions franchissant le mur ensemble

« Nous n’avions pas espéré que ce soit si clair, si beau », a indiqué la NASA dans un communiqué du 6 mars 2019.

Dans sa publication, la NASA a diffusé plusieurs clichés montrant deux avions supersoniques T-38 franchissant le mur du son l’un derrière l’autre avec un léger décalage, et ce à une distance de quelques mètres. Ce sont en réalité trois avions qui ont décollé du Neil A. Armstrong Flight Research Center situé en Californie, dans le désert Mojave. En effet, le troisième avion avait pour mission de photographier les deux premiers.

Lorsqu’un avion dépasse la vitesse du son – à une vitesse d’environ 1 225 km/h – celui-ci génère des ondes de choc. La pression de l’air se trouve brutalement modifiée, et c’est ce phénomène qui se trouve à l’origine du fameux “bang”. Ceci est source de nuisances, pouvant causer des bris de vitres, mais également effrayer la population au sol.

Crédits : NASA

Un avion expérimental

Neal Smith d’AerospaceComputing Inc – une société d’ingénierie travaillant avec la NASA – a expliqué la raison du positionnement des avions. Selon lui, les clichés montrent que les ondes de choc ont une forme différente, et ceci pourrait aider à mieux comprendre comment ces chocs interagissent.

Cette manœuvre ayant eu lieu en décembre 2018 s’inscrit dans le cadre de recherches portant sur la conception d’avions capables de franchir le mur du son sans “bang”. Plus précisément, la NASA travaille sur un avion expérimental baptisé X-59. Ce dernier a été pensé pour passer le mur du son en générant non pas un “bang”, mais une sorte de grondement léger.

Plus généralement, ces recherches pourraient un jour permettre d’assouplir les restrictions de vol, mais aussi faciliter le retour des avions supersoniques à vocation commerciale. En effet, depuis le retrait du Concorde en 2003, aucun avion de ligne supersonique n’a volé jusqu’à aujourd’hui.

Articles liés :

La NASA veut construire un avion supersonique “silencieux” pour 2021 !

Des chercheurs filment un “bang supersonique” de la lumière pour la première fois

Un vol transatlantique atteint plus de 1280 km/h grâce à un courant-jet exceptionnellement intense !

Notez cet article