in ,

Un robot informe un patient de sa mort prochaine, sa famille s’insurge !

Crédits : Pexels

Les relations dans le milieu hospitalier sont-elles vouées à devenir totalement déshumanisées ? C’est ce que reproche la famille d’un patient américain dont la “mort certaine” lui a été communiquée par l’intermédiaire d’un robot équipé d’un écran.

Un robot porteur de mauvaise nouvelle

Alors que beaucoup voient d’un mauvais œil l’arrivée des robots dans notre quotidien, un fait divers pourrait jeter un peu plus d’huile sur le feu. Selon un article du New York Times publié le 9 mars 2019, un patient californien de 79 ans nommé Ernest Quintana s’est vu notifier sa mort prochaine par un robot. Plus précisément, il s’agissait d’un robot portant un écran sur lequel apparaissait un médecin.

Annalisia Wilharm – la petite-fille du patient – était seule présente à ses côtés lorsque le robot a fait irruption dans la chambre. Ernest Quintana, n’ayant pas toutes ses capacités auditives, a vu la jeune femme lui répéter ce que le robot venait de dire. Par l’intermédiaire de l’écran, le médecin a annoncé la mort du patient dans les prochains jours à cause de poumons sérieusement endommagés. N’en croyant pas ses yeux, Annalisia Wilharm a filmé la scène afin de rapporter celle-ci au reste de sa famille.

Crédits : Julianne Spangler sur Facebook

Une méthode à revoir ?

Lors d’une interview pour la chaîne locale KTVU, Annalisia Wilharm a indiqué qu’il était évident que la mort de son grand-père allait se produire bientôt – il est en effet décédé deux jours après cette annonce. En revanche, l’intéressée a déploré l’absence d’un humain pour communiquer une telle mauvaise nouvelle. Julianne Spangler – une amie de la famille – a indiqué comprendre que l’utilisation d’un robot-médecin soit utile dans certains cas. Mais pas pour annoncer directement la mort d’un patient. Cette même amie a partagé une capture vidéo de la scène (voir ci-avant) sur les réseaux sociaux.

L’hôpital concerné, à savoir le Kaiser Permanente Medical Center de la ville de Fremont (Californie) a présenté ses condoléances à la famille. En revanche, il a été souligné que le terme “robot” était inexact dans la mesure ou il s’agissait d’une technologie vidéo permettant une conversation directe avec un médecin humain. L’hôpital a indiqué regretter de ne pas avoir répondu aux attentes de la famille et du patient, et a affirmé vouloir améliorer ce moyen de communication.

Source

Articles liés :

Belgique : le robot Pepper employé à l’accueil de deux hôpitaux !

Vivre avec un robot pendant six mois et en faire un documentaire

Danemark : un robot tueur de bactéries entre à l’hôpital !

Notez cet article