in

Un ingénieux système d’impression directe de peau sur les blessures !

Crédits : Public Domain Pictures

En utilisant les cellules d’un patient, des chercheurs américains pensent pouvoir imprimer directement de la peau en 3D sur une plaie. Il s’agit d’un système de bio-impression qui pourrait s’avérer utile en cas de blessure ou brûlure importante.

Révolutionner la greffe de peau

Dans leur étude publiée dans le Nature’s Scientific Reports Journal le 12 février 2019, les chercheurs de la Wake Forest School of Medicine (États-Unis) décrivent leur méthode de bio-impression pour révolutionner les pratiques de greffe de peau. Encore expérimental, le procédé requiert l’utilisation de cellules de peau, de fibroblastes (générant du collagène) et de kératinocytes (cellules de l’épiderme) isolées via la biopsie d’un tissu sain (prélèvement). Le mélange de cellules est ensuite incorporé à un hydrogel prêt à être imprimé en 3D.

Évidemment, l’utilisation de cellules dont le donneur est également le patient à soigner est destinée à éviter les rejets de greffe. Il faut également savoir que l’imprimante est capable de scanner la plaie à soigner et de transmettre les informations à un programme qui déterminera avec précision la zone recevant l’impression de peau. Les cellules sont ainsi déposées en imitant la structure de la peau en couches, ce qui permet ensuite d’amorcer la cicatrisation par formation de peau normale.

Crédits : Wake Forest School of Medicine

Une méthode pas encore testée sur les humains

La phase de test pré-clinique a permis aux chercheurs d’être optimistes. En effet, l’impression 3D de peau directement sur les plaies a permis de confirmer que les blessures pouvaient se refermer assez rapidement. Néanmoins, la technique à pour l’heure seulement été testée sur des animaux, à savoir des souris et des cochons. La prochaine étape logique serait donc la mise en place d’un essai clinique sur l’Homme, et l’observation des effets. Nul doute que si cette méthode fonctionne également sur les êtres humains, elle pourrait incarner une révolution en termes de greffe de peau !

Selon les meneurs de l’étude qui se sont exprimés dans un communiqué, les applications sont plus qu’intéressantes. Tout d’abord, certaines brûlures et autres plaies qui ne guérissent pas – comme l’ulcère diabétique – pourraient être traitées. Il faut savoir qu’il s’agit de plaies déjà traitées par le biais de greffes de peau classiques, mais il est compliqué d’y placer un morceau de peau saine assez grand. Par ailleurs, le système pourrait éventuellement être embarqué dans un véhicule d’intervention qui serait alors capable de se déplacer pour traiter les plaies sur place, par exemple sur les lieux d’un accident.

Sources : ZME ScienceFutura Sciences

Articles liés :

Des chercheurs réalisent de grand progrès dans l’impression 3D de peau humaine !

L’Oréal veut recourir à l’impression 3D de peau pour tester ses produits

Impression 3D : une peau artificielle destinée aux robots

Un ingénieux système d’impression directe de peau sur les blessures !
noté 5 - 2 votes