Réalité virtuelle : toucher “réellement” des objets virtuels, c’est possible ?

Crédits : capture YouTube / Ultrahaptics

Un programme financé par l’Union européenne contient de nombreux projets intéressants, comme Levitate. Cette initiative est destinée à permettre aux utilisateurs d’interagir et toucher de manière physique des objets virtuels montrés soit sur un écran, soit via un casque VR.

Le sens du toucher est roi

Horizon 2020 (H2020) n’est autre que le programme européen pour la recherche et le développement pour la période 2014-2020. Parmi les nombreux projets que contient ce programme, nous retrouvons Levitate, mis sur pied avec la collaboration de chercheurs provenant de la start-up Ultrahaptics et des universités de Glasgow, de Sussex, et de Bayreuth (Royaume-Uni).

Selon les meneurs du projet, il est question de « toucher acoustique », c’est-à-dire toucher ce qui se trouve « piégé dans un écran ». Il s’agit d’une approche originale visant à permettre le toucher d’objets virtuels en 3D comme s’ils étaient physiques et s’élevaient devant l’utilisateur, alors que ce n’est pas le cas. Cette initiative apparaît intéressante dans la mesure où en matière de réalité virtuelle, le sens du toucher n’a que très rarement été sollicité.

Crédits : Levitate

Comment fonctionne cette technologie ?

Comme le montre la vidéo visible en fin d’article, les utilisateurs peuvent toucher et percevoir dans l’espace des objets virtuels, un peu comme ce qu’il est possible de voir dans les films de science-fiction. Cependant, les objets sont pour l’instant seulement visibles sur un écran ou un casque VR, en attendant l’apparition éventuelle d’hologrammes dans le futur.

Concrètement, la manipulation est rendue possible grâce aux ultrasons – situés dans le spectre entre 40 et 70 kHz – capables d’engendrer des forces acoustiques ayant le pouvoir de soulever de petites particules. Les ultrasons peuvent également générer des sons directionnels ainsi que des points de pression haptique, qui sont donc perceptibles par les mains dans l’air.

«La combinaison de tous ces composants est un défi, mais nous espérons créer un affichage multimodal riche, amusant et attrayant. Il existe de nombreux avantages et applications pour cette technologie d’affichage avancée », peut-on lire sur le site officiel du projet.

Du côté des applications, citons par exemple l’industrie, qui pourrait être intéressée par le fait de pouvoir – au moment de la conception – interagir avec les objets. Ceci pourrait permettre de faire des changements nécessaires avant de produire un prototype et ainsi de faire des économies.

Voici la vidéo de présentation publiée par Ultrahaptics :

Sources : AndroidPITTom’s Hardware

Articles liés :

Réalité virtuelle : Google dépose un brevet pour la compression fovéale !

Concept inédit : ce jeu en réalité virtuelle se joue réellement avec votre système digestif !

Réalité virtuelle : le voyage vers la Lune organisé par SpaceX sera retransmis en live !

Réalité virtuelle : toucher “réellement” des objets virtuels, c’est possible ?
noté 5 - 1 vote