in

Découverte d’un ancien système d’eaux souterraines recouvrant la planète Mars

Crédits : Pixabay / Aynur_zakirov

Une récente étude suggère la présence d’un ancien système d’eaux souterraines sur la planète Mars. Preuve, une fois de plus, que la planète rouge était autrefois beaucoup plus humide.

Nous savons que Mars contenait autrefois beaucoup d’eau. Il y en a encore, mais en moindre quantité, et la plupart du temps sous forme de glace. Il y a plusieurs milliards d’années en revanche, des rivières sillonnaient la surface désormais ocre de la planète. Des points d’eau liquide gigantesques pointaient également ici et là. Mais à mesure que le climat a évolué, une grande partie de cette eau s’est réfugiée sous terre. Difficile néanmoins d’en évaluer les volumes. Une récente étude nous confirme aujourd’hui que l’eau était bien présente, et en grande quantité.

« Ces bassins profonds (lacs alimentés par des nappes souterraines) intéresseront les futures missions d’exploration car ils pourraient fournir des preuves de conditions géologiques propices à la vie », peut-on lire dans l’étude, publiée dans le Journal of Geophysical Research-Planets.

Un système d’eau souterraine à l’échelle planétaire

Trois instruments ont permis cette découverte : la caméra stéréoscopique à haute résolution (HRSC) embarquée dans la sonde Mars Express de l’ESA, et deux caméras installées sur l’orbiteur Mars Reconnaissance de la NASA. Les chercheurs ont analysé plusieurs images de 24 cratères d’impact de 1,4 à 3,1 km de profondeur situés dans l’hémisphère nord de la planète. Il ressort de cette analyse que plusieurs de ces cratères présentaient des caractéristiques suggérant qu’ils contenaient autrefois de l’eau, et que cette eau semblait se retirer régulièrement sous terre.

Certains de ces cratères présentaient en effet des canaux creusés par l’eau dans leurs parois, quand d’autres dévoilaient par exemple des terrasses façonnées par des eaux stagnantes. Des traces de deltas ont également été découvertes dans 15 des 24 cratères. Les chercheurs n’ont par ailleurs trouvé aucune preuve d’une arrivée d’eau provenant de l’extérieur des cratères. Ce qui nous amène à croire qu’ils étaient alimentés d’en dessous.

Mars
Les points rouges représentent les bassins analysés. Crédits : ESA

En estimant les niveaux d’eau passés, les chercheurs ont également souligné qu’ils correspondaient aux rives attendues d’un ancien océan qui, selon l’avis partagé, évoluait sur Mars il y a trois ou quatre milliards d’années. Cet océan aurait ainsi pu être connecté à un système de lacs souterrains (situés entre 4 000 et 5 000 mètres sous le niveau de la mer), avant de disparaître.

À la recherche de signes de vie passée

Quoi qu’il en soit, il s’agit ici des premières preuves géologiques directes de la présence d’un ancien « système d’eaux souterraines planétaires », notent les chercheurs. Une découverte importante qui pourrait guider les futures missions visant à rechercher des signes de vie martienne passée.

Il y a 3,5 milliards d’années en effet, Mars – plus tempéré et dotée d’une atmosphère – abritait donc au moins un océan, des rivières et des nappes phréatiques. La question de la vie se pose donc plus que jamais. Et si elle s’y est bel est bien développée, peut-être en reste-t-il des traces fossiles ? C’est à cette question cruciale que devront répondre les missions Rosalind Franklin de l’ESA, et  Mars 2020 de la NASA. Les deux robots devraient arriver sur les lieux en 2021.

Source

Articles liés :

S’il y a de la vie ici, alors il y en a peut-être sur Mars

InSight : pourquoi faut-il connaître la météo au jour le jour sur Mars ?

Les futures missions sur Mars auront besoin de “médiateurs” dans leur équipage

Découverte d’un ancien système d’eaux souterraines recouvrant la planète Mars
noté 4.3 - 3 vote[s]