in

Certains aliments peuvent être consommés même périmés, lesquels ?

Crédits : iStock

En raison du manque de fraîcheur et des différentes dates de péremption, le consommateur est souvent en alerte quant aux aliments qu’il peut manger et ceux qu’il faudrait éviter dans certains cas. Quels sont les aliments qu’il est possible de consommer même périmés ? Quels sont ceux avec lesquels il ne faudrait “s’amuser” ?

Être attentif aux aliments

Selon France Nature Environnement, le gaspillage alimentaire se chiffre à environ 10 millions de tonnes chaque année dans notre pays. Or, cette tendance qui concerne le monde entier pourrait être réduite en partie grâce à une meilleure vigilance des citoyens. Cela commence par ne pas confondre la date limite de consommation (DLC) : « à consommer jusqu’au » et la date de durabilité minimale (DDM) : « à consommer de préférence avant le ».

Le but est ici d’éviter le gaspillage, mais de faire également attention à sa santé (ex : intoxication alimentaire). Concernant les produits à DLC, la date indiquée devrait être scrupuleusement respectée et il n’y a ici aucune question à se poser. Au niveau des produits à DDM, les risques pour la santé ne sont pas la préoccupation première. Il est davantage question de la perte des qualités gustatives – mais surtout nutritives – des aliments. En revanche dans les deux cas, un produit ouvert doit faire l’objet d’une vigilance renforcée de la part du consommateur, et les DLC doivent impérativement être consommées dans les deux jours.

Les produits à date de durabilité minimale

Ainsi, seuls les DDM sont censés pouvoir être consommés après la date indiquée sur l’emballage. Cela concerne par exemple les pâtes, le riz, le miel, les épices ou encore les produits lyophilisés. Les boîtes de conserve sont également concernées dans le cas d’absence de rouille ou de gonflement, et cela va de même au niveau des produits surgelés à partir du moment ou ceux-ci sont conservés dans un sac hermétique.

Une partie des produits frais a également une DDM. Citons par exemple les petits suisses, fromages blancs et autres yoghourts qui peuvent être consommés plusieurs semaines après la date. En revanche, les crèmes desserts et des flans ont une DLC. Le lait (UHT) peut quant à lui se conserver plusieurs mois après la date. Mais là encore, tout produit ouvert ne durera pas plus de quelques jours.

Crédits : Flickr/Salvation Army USA West

Les produits à éviter

Il serait bête d’être atteint par une infection alimentaire en voulant éviter le gaspillage et/ou faire des économies. Le fait est que certains aliments doivent retenir l’attention – et il existe quelques astuces. Citons par exemple les œufs, qu’il est possible de consommer jusqu’à quatre semaines après la date limite. En revanche, il faut au préalable s’assurer que leur coquille soit intacte, qu’ils n’aient pas été lavés (coquille poreuse) et que ceux-ci tombent au fond d’un récipient contenant de l’eau dans laquelle on le plonge.

Les autres produits très sensibles – car favorisant le développement des micro-organismes – sont les suivants : viande, charcuterie, poisson mais aussi les plats préparés. Concernant ces produits, il semble judicieux de toujours respecter la date de péremption.

Sources : 60 Millions de consommateursL’Info Durable

Articles liés :

Cette petite fille a inventé un excellent moyen d’éviter le gaspillage alimentaire !

Ne jetez pas vos médicaments périmés, ils peuvent produire de l’énergie !

Ces trois pandémies mondiales (interconnectées) qui menacent l’humanité

Certains aliments peuvent être consommés même périmés, lesquels ?
noté 3 - 2 vote[s]