in

Véhicules polluants : Elon Musk rappelle que les brevets de Tesla ont été rendus publics

Crédits : Wikimedia Commons/Brian Solis

Il y a peu, Elon Musk a rappelé que les brevets de Tesla étaient publics, dans le cadre d’une réflexion visant “la concurrence”, c’est-à-dire « l’énorme flux de voitures à essence qui sortent chaque jour des usines du monde ».

Une piqûre de rappel

Ce 31 janvier 2019, le patron de Tesla et SpaceX a publié un tweet ayant fait parler de lui. L’intéressé a expliqué que l’intégralité des brevets de Tesla est dans le domaine public, et ce au nom de la lutte contre le réchauffement climatique. Cette annonce n’est pas neuve, et pour preuve, le tweet d’Elon Musk renvoie vers un communiqué de Tesla publié en juin 2014. Dans cette publication, l’homme d’affaires indique que Tesla « n’engagera aucune poursuite judiciaire contre quiconque veut utiliser notre technologie en toute bonne foi ».

Crédits : Elon Musk sur Tweeter

La récente intervention d’Elon Musk semble ne pas avoir vocation à se faire mousser sur la question des brevets, mais à dénoncer – une fois encore – l’actuelle industrie automobile. Selon lui, le vrai défi se joue au niveau des millions d’automobiles à essence sortant tous les jours des usines aux quatre coins du monde.

Dans le communiqué, le patron de Tesla expliquait avoir à l’époque déposé les brevets des véhicules de la société de peur que les autres constructeurs ne copient sa technologie et mettent en œuvre leur puissance marketing et leur production de série pour rafler la mise. Selon lui, cette crainte n’était finalement pas fondée, dans la mesure où les voitures électriques sont presque inexistantes chez les autres constructeurs – moins de 1 % des véhicules produits – alors même que certains fabricants ne produiraient aucune voiture propre.

La philosophie open source

L’initiative d’Elon Musk d’il y a environ cinq ans traduit une pratique qui dénote tout de même dans le monde des technologies. La plupart du temps lorsqu’une idée émerge, celle-ci est en effet immédiatement brevetée avec l’espoir d’en tirer profit dans un futur plus ou moins proche.

Elon Musk avait indiqué à l’époque de la création de Tesla que cette société avait vu le jour pour « accélérer l’avènement du transport durable » et que les brevets avaient pour seul effet de « freiner le progrès » et de « permettre à des entreprises géantes de camper sur leurs positions ». Ce dernier n’a pas hésité à rappeler qu’à l’époque de la création de sa première entreprise (Zip2), il croyait pourtant aux brevets et avait « travaillé dur pour les obtenir ».

Cette philosophie se retrouve également concernant l’Hyperloop, un projet de recherche lancé en 2013 dont Elon Musk est à l’origine. L’intéressé avait encouragé l’aspect open source et collaboratif. En effet, sa volonté était de ne déposer aucun brevet, si bien que de nombreux acteurs technologiques et industriels travaillent actuellement à ce qui pourrait être un des plus importants modes de transport collectif du futur.

Sources : RTBFDevellopez.com

Articles liés :

Ce concours de piratage propose de hacker une Tesla Model 3 !

Les voitures Tesla vont bientôt pouvoir “surveiller” leur environnement

Bientôt des véhicules Tesla “radiocommandés” ?

Véhicules polluants : Elon Musk rappelle que les brevets de Tesla ont été rendus publics
noté 4.2 - 5 vote[s]