in ,

La Chine veut construire la première centrale solaire au monde dans l’espace

Crédits : WikiImages / Pixabay

La Chine ambitionne d’exploiter l’énergie solaire directement depuis l’espace, en plaçant une station à plus de 35 000 kilomètres de la Terre. Un premier prototype devrait être opérationnel avant 2025. Si le plan aboutit, il s’agira de l’un des projets d’ingénierie spatiale les plus ambitieux de tous les temps.

La Chine et les États-Unis sont les principaux émetteurs de gaz à effets de serre de la planète. Mais l’histoire, traditionnellement liée à l’exploitation du charbon, est en train d’évoluer. Si la Chine reste encore une mauvaise élève, c’est en revanche une élève qui fait des efforts. Elle s’est effectivement fixé des objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables (solaire, éolienne). C’est d’ailleurs la championne du monde en la matière. Mais le pays ne compte pas s’arrêter là. Il voit plus grand, et plus haut. L’idée ? Exploiter le potentiel de notre étoile.

Une installation de 1 000 tonnes

Les autorités chinoises, peut-on lire dans la revue Science and Technology Daily, envisagent en effet de construire la première centrale solaire au monde dans l’espace. Un premier prototype pourrait être mis en orbite avant 2025. À terme, il serait question d’une installation beaucoup plus grande, de 1 000 tonnes, installée d’ici 2030 à environ 35 000 km de la Terre (orbite géosynchrone). Si ce projet se concrétise un jour, cette station spatiale pourrait fournir à l’humanité une « source inépuisable d’énergie propre, fournissant de l’énergie à un taux fiable de 99 % du temps », peut-on lire.

soleil
Le Soleil, une source d’énergie inépuisable (ou presque). Crédits : Wikipédia

Une fois en orbite, l’idée serait alors de pouvoir convertir l’énergie solaire en électricité. Cette énergie transformée serait ensuite renvoyée vers la Terre via des micro-ondes ou un faisceau laser. Sur le papier le principe est très intéressant, promettant une énergie verte pour l’ensemble de la planète. La construction d’une première centrale expérimentale spatiale aurait même commencé dans la ville de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine. Reste à savoir comment placer cette gigantesque station en orbite (elle est deux fois plus lourde que la Station spatiale internationale).

Les chercheurs étudient actuellement la possibilité de la bâtir directement dans l’espace grâce aux nouvelles techniques d’impression 3D. Des études sont actuellement en cours pour tenter d’évaluer l’éventuelle dangerosité des rayonnements micro-ondes sur l’atmosphère et l’environnement terrestre. On notera par ailleurs qu’outre le fait de potentiellement surmonter les problèmes de pollution des combustibles fossiles sur la planète, une telle centrale solaire pourrait également favoriser le programme d’exploration spatiale de la Chine en fournissant un approvisionnement en énergie.

Source

Articles liés :

La photo la plus proche jamais prise de l’atmosphère du Soleil

Lorsque notre Soleil explosera, il y aura du sable partout

Vient-on de découvrir la sœur jumelle du Soleil ?

La Chine veut construire la première centrale solaire au monde dans l’espace
noté 3.7 - 3 votes