in

Humains et chimpanzés s’appuient sur des règles linguistiques communes

Crédits : Pixabay

Une étude récente suggère que les chimpanzés s’appuient sur des gestes de communication qui respectent les règles linguistiques humaines. Les détails de ces travaux sont publiés dans les Actes de la Royal Society B.

Nous savons que le langage humain respecte des règles bien spécifiques. L’une de ces règles — la loi d’abréviation de Zipf — veut que les mots fréquemment utilisés, quelle que soit la langue parlée, soient courts. Une seconde règle — la loi de Menzerath — dit que les grandes structures de langage ont tendance à être composées de multiples syllabes. Partant de ce principe, une équipe internationale de chercheurs s’est récemment demandée si de telles règles pouvaient également s’appliquer à d’autres espèces. Et plus précisément aux chimpanzés. Pour le savoir, rendez-vous dans la réserve forestière de Budongo, en Ouganda.

Des règles linguistiques communes

Comme nous le savons, les chimpanzés ne parlent pas avec des mots. Ils communiquent avec des gestes, des expressions faciales ou avec des sons. C’est en combinant ces différents moyens d’expression que les individus d’un même groupe peuvent se faire comprendre. Après plusieurs jours d’observations, les chercheurs ont finalement pu reconnaître environ 2 000 exemples de 58 expressions uniques utilisées par les chimpanzés. Et effectivement, après analyses, il ressort que les règles du langage humain semblent également s’appliquer chez nos cousins.

Les gestes les plus couramment utilisés ont en effet tendance à être assez courts, notent les chercheurs, et les gestes plus longs ont tendance à être interrompus par de multiples gestes plus courts (syllabes dans le langage humain). Il semblerait alors que, malgré les différences majeures dans nos deux modes de communication, les fondements de ces deux systèmes de communication suivent les mêmes principes mathématiques de base.

Les chercheurs envisagent maintenant de poursuivre ces mêmes recherches sur les bonobos. Ces primates sont en effet les plus proches de l’Homme, sur le plan génétique.

bébé chimpanzé
Crédits : Stefaanroelofs/Pixabay

Les bébés humains très proches des bébés chimpanzés

Ce n’est pas la première fois que de telles similitudes sont observées chez nos deux espèces. Une étude publiée il y a quelques mois dans la revue Animal Cognition suggérait en effet que 90 % des gestes effectués par les nourrissons humains (sauter, lancer des objets, étreindre) sont similaires à ceux employés par les chimpanzés bébés et adultes.

Nous savons également que les bébés humains rient comme les chimpanzés, en inspirant et en expirant de l’air. Une similitude qui disparaît peu à peu à mesure que les bébés apprennent à parler. Un constat qui suggère que les vocalisations, à la fois humaines et celles des chimpanzés, ont peut-être évolué à partir d’une ascendance commune.

Source

Articles liés :

Les lits de chimpanzés plus propres que les lits humains

Les chimpanzés aussi habiles au jeu “Pierre – feuille – ciseaux” que des enfants de 4 ans

Le secret de l’incroyable force des chimpanzés enfin révélé

Notez cet article