in

Diabète de type 2 : une capsule à avaler pour remplacer les injections d’insuline ?

Crédits : Pixabay / peter-facebook

Des chercheurs du MIT annoncent avoir mis au point une capsule capable de libérer de l’insuline directement dans l’estomac. À terme, ce dispositif pourrait remplacer les injections quotidiennes administrées aux personnes atteintes de diabète de type 2.

On estime à environ 500 millions le nombre de personnes concernées par les problèmes de diabète dans le monde (environ 3,5 millions de personnes en France). Le pancréas ne produit plus assez d’insuline, empêchant ainsi de réguler le taux de glucose dans l’organisme. Pour une grande majorité, des injections quotidiennes d’insuline sont alors nécessaires pour rétablir les niveaux de glucose. La méthode fonctionne, mais elle n’est pas pratique. En ce sens, une équipe du MIT travaille à la mise au point d’une petite capsule qui permettrait de libérer l’insuline directement dans l’estomac.

Un dispositif moins invasif

Pour l’heure, le dispositif n’a été testé que sur des porcs, mais la méthode semble fonctionner. L’idée consiste à insérer dans une capsule une petite aiguille composée d’insuline lyophilisée. L’aiguille est fixée à un ressort comprimé maintenu en place par un disque en sucre. Une fois dans l’estomac, le disque de sucre se dissout et libère le ressort. L’aiguille est alors “plantée” dans la paroi de l’estomac, et injecte la dose d’insuline. L’estomac n’ayant pas de récepteurs de la douleur, les chercheurs sont confiants sur le fait que les patients ne sentiront rien.

Les tests effectués ont montré que la capsule pouvait délivrer autant d’insuline que les injections effectuées à travers la peau. «Nous espérons vraiment que ce nouveau type de capsule pourra un jour aider les patients diabétiques et peut-être toute personne nécessitant un traitement qui ne peut désormais être administré que par injection ou par perfusion», a déclaré Robert Langer, l’un des principaux auteurs de l’étude.

insuline diabète
Une équipe de recherche dirigée par le MIT a mis au point une gélule pouvant être utilisée pour administrer des doses orales d’insuline. Crédits : Felice Frankel

Le dispositif est par ailleurs biodégradable. La capsule s’évacue dans le système digestif et aucun effet secondaire indésirable ne semble avoir été décelé. L’équipe du MIT continue actuellement ses recherches pour tenter d’optimiser le processus de fabrication des gélules.

À terme, ils espèrent que cette méthode d’administration pourrait concerner d’autres traitements protéiques. «Notre motivation est de faciliter la prise de médicaments par les patients, en particulier ceux nécessitant une injection, note en effet Giovanni Traverso, co-auteur de l’étude. Nous parlons ici de l’insuline, mais il y en a beaucoup d’autres».

Source

Articles liés :

Il existerait non pas deux types de diabète mais cinq

Le diabète de type 2 sera-t-il bientôt guéri grâce à ce régime alimentaire ?

Diabète : Pourquoi les mamans ont tout intérêt à allaiter leur enfant ?

Diabète de type 2 : une capsule à avaler pour remplacer les injections d’insuline ?
Notez cette actu